Tag Archives: Éditions Antisociales

[Que se passe-t-il en Ukraine ?] Hurrah !!! ou la Révolution par les Cosaques

Lire la brochure sur le site des Éditions Antisociales

Posted in Les luttes de classes en Russie | Tagged , | Commentaires fermés sur [Que se passe-t-il en Ukraine ?] Hurrah !!! ou la Révolution par les Cosaques

[Méfiez-vous des contrefaçons] Qu’est-ce que la démocratie directe ?

Dès sa parution à Paris aux premiers jours d’avril 2010, ce bref « manifeste » libertaire pour la démocratie directe (qui s’appuie sur la plus moderne historiographie de la Grèce antique, et parti­culièrement d’Athènes au temps de Périclès et de … Continue reading

Posted in General | Tagged , , , | Commentaires fermés sur [Méfiez-vous des contrefaçons] Qu’est-ce que la démocratie directe ?

[Révolution syrienne] Sous le feu des snipers, la révolution de la vie quotidienne

Éditions Antisociales

Posted in La révolution syrienne | Tagged , , , , | Commentaires fermés sur [Révolution syrienne] Sous le feu des snipers, la révolution de la vie quotidienne

[Chronique de Youv derrière les barreaux] Impro sous l’œil bienveillant de ma rue

[1er décembre 2012] Impro sous l’œil bienveillant de ma rue Mon art est de les vexer sans excès, rancune justifiée par leur manière qu’ils ont de nous traiter. Ils s’inquiètent que l’on fasse le rapprochement entre la France et le … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | 1 Comment

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « La troisième nation armée face à des lanceurs de pierres »

[20 novembre 2012] Je suis anticolonialiste pas antisémite Je prends parti, je ne veux pas être complice du silence. Mon cœur écrit ses droits, il a saigné à la vue d’un peuple assiégé, occupé au détriment de ses occupants. La … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « La troisième nation armée face à des lanceurs de pierres »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Quinze ans sur trente passés à l’ombre alors fais le calcul je connais plus les murs que l’architecte »

[16 novembre 2012] La crème des crapules s’est mise à écrire Quinze ans sur trente passés à l’ombre alors fais le calcul je connais plus les murs que l’architecte. Pour toi j’ai perdu mon temps, moi j’te garantis que non … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Quinze ans sur trente passés à l’ombre alors fais le calcul je connais plus les murs que l’architecte »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] Ma plume habille les démunis

[13 novembre 2012] Ma plume habille les démunis Évite de me dire que la vie est belle quand sur la dalle on y crève la dalle. L’hiver s’installe, je ne vois aucune couverture sociale, ma plume une fois de plus … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] Ma plume habille les démunis

[Chronique de Youv derrière les barreaux] Vérité et justice pour Gourdana

[3 novembre 2012] Une femme détenue de 34 [ans] Gourdana est morte suite à un infarctus et par manque de soins à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis les détenues refusent de remonter de promenade et entament une grève de la … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] Vérité et justice pour Gourdana

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Mon prochain braquage sera le bonheur à visage découvert, même si je pue l’enfer, personne ne pourra me la faire… »

[27 octobre 2012] Chat perché… Ça n’a même pas commencé qu’ils m’ont déjà touché. J’ai bougé, ils m’ont incarcéré. J’ai compté 1, 2, 3 mais il n’y a toujours pas de soleil, aucun rayon n’a osé venir jusque ma cage. … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Mon prochain braquage sera le bonheur à visage découvert, même si je pue l’enfer, personne ne pourra me la faire… »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Des Basques de l’ETA, des Corses, des frères muz, des pères, des trafiquants de drogue internationaux, des braqueurs acharnés, des Gitans vénères tout ça dans la même promenade, un cocktail explosif que les murs ont du mal à contenir »

[25 octobre 2012] La promenade J’ai usé plus de paires de baskets que Hussein BOLT à tourner en rond dans cette cage à ciel ouvert. C’est le lieu le plus dangereux de la prison. Tu sais comment tu y entres … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Des Basques de l’ETA, des Corses, des frères muz, des pères, des trafiquants de drogue internationaux, des braqueurs acharnés, des Gitans vénères tout ça dans la même promenade, un cocktail explosif que les murs ont du mal à contenir »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Le savoir est une arme, je les ai pris au mot, j’ai braqué !!! »

[23 octobre 2012] Je ne suis pas la mode, c’est nous la mode Je ne suis pas la mode, c’est nous la mode. La mode vient de la rue, elle me colle tellement à la peau que dix ans après, … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Le savoir est une arme, je les ai pris au mot, j’ai braqué !!! »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Accepte mon bouquet de “seum”, c’est tout ce que j’ai à t’offrir »

[22 octobre 2012] Impro En plein hiver, la canicule envahit ma tête. Accepte mon bouquet de « seum », c’est tout ce que j’ai à t’offrir. Poésie de sans-papier, dernière volonté du condamné à mort. En 2012, le père Noël … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Accepte mon bouquet de “seum”, c’est tout ce que j’ai à t’offrir »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Ça a mis de l’encens à son accent à en devenir des escroqueries sur pattes »

[20 octobre 2012] Les révolutionnaires fashion Les « zoulous » sont devenus des zoulettes. Tu as pris du galon, les petites mettent des talons tellement hauts que les jupes se sont rétrécies. De plus en plus haut mais de moins … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | 1 Comment

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Il n’existait pas encore les corrompus de la BAC, les nombreuses bavures des képis de la POLICE ont commencé à nous donner une conscience politique qu’on exprimait en les caillassant »

[19 octobre 2012] Rembobine Rembobine 1984, j’atterris dans la banlieue ouest Mantes-la-Jolie, Val-Fourré. Je ne sais pas pourquoi je suis là, c’était la terre promise de mes parents, c’est ce qui nous était destiné. Pourtant moi je n’ai rien demandé, … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Il n’existait pas encore les corrompus de la BAC, les nombreuses bavures des képis de la POLICE ont commencé à nous donner une conscience politique qu’on exprimait en les caillassant »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Haut comme trois pommes je me faufilais entre les paires de Stan Smith et Reebok Royal pour me trouver une place de choix et écouter le récit des Tony Montana du ghetto »

[16 octobre 2012] Et si on parlait d’amour Seul, même au milieu d’une foule, je mets ma fierté de mec de cité de côté pour vous parler d’amour. Même le plus dur, le plus fort, le plus fou d’entre nous … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Haut comme trois pommes je me faufilais entre les paires de Stan Smith et Reebok Royal pour me trouver une place de choix et écouter le récit des Tony Montana du ghetto »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « La réinsertion, ça veut dire quoi ? Rentrer dans le rang, devenir suiveur, téléguidé par des lois qui réduisent de jour en jour mes droits et mon espace vital. Me casser le dos au boulot, pendant que les capitalistes s’enrichissent à la sueur de notre front »

[15 octobre 2012] La réinsertion J’écris comme je respire, ma plume est calée au rythme des battements de mon cœur. Si tu tends l’oreille sincèrement, tu entendras et comprendras toute mon existence. Après m’avoir enfermé dix années, se pose maintenant … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « La réinsertion, ça veut dire quoi ? Rentrer dans le rang, devenir suiveur, téléguidé par des lois qui réduisent de jour en jour mes droits et mon espace vital. Me casser le dos au boulot, pendant que les capitalistes s’enrichissent à la sueur de notre front »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Au royaume des mangeurs de pierres »

[11 octobre 2012] Autopsie d’une arrestation J’ai voulu fonder mon empire au royaume des mangeurs de pierres. Personne ne nous a dit que les cailloux ne se mangeaient pas, c’était l’ingrédient que l’on connaissait le mieux. Murs, tours, bancs et … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Au royaume des mangeurs de pierres »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Un braquage intellec­tuel »

[8 octobre 2012] Je prends parti Je ne te demande pas la permission comme mes permissions de sortie. Ma télé est devenue un banc des accusés, à chaque jour suffit sa peine. À la chaîne, on y blasphème, ils montrent … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Un braquage intellec­tuel »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Le maton, un Antillais qui chante la Marseillaise les yeux pleins d’émotion pendant que sur son île ses compatriotes se soulèvent pour contester la flambée des prix. Il a choisi son camp, porte-clés à perpétuité »

[5 octobre 2012] Mariages hellel On dit de lui que c’est la moitié de la religion musulmane c’est le meilleur braquage que tu peux faire à ta future femme lui voler son nom pour l’habiller du tien. Quoi de plus … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Le maton, un Antillais qui chante la Marseillaise les yeux pleins d’émotion pendant que sur son île ses compatriotes se soulèvent pour contester la flambée des prix. Il a choisi son camp, porte-clés à perpétuité »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « J’ai confondu le code pénal avec un rouleau de P.Q., qu’ils m’en tiennent pas rigueur, j’ai appris à lire en signant mon procès-verbal en garde à vue »

[2 octobre 2012] Allah irahmou À ce qu’il paraît j’étais mort. On m’a annoncé mon propre décès, depuis j’ai perdu l’appétit. Moi qui pensais bel et bien être en vie, garde ton « Allah irahmou » (repose en paix) pour … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « J’ai confondu le code pénal avec un rouleau de P.Q., qu’ils m’en tiennent pas rigueur, j’ai appris à lire en signant mon procès-verbal en garde à vue »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Les huissiers ont fait demi-tour car dans mon ascenseur ça puait la pisse »

[1er octobre 2012] Résister est un devoir Celui qui n’a pas le courage de se rebeller, n’a pas le droit de se lamenter a dit CHE GUEVARA. Je garde le poing levé comme ces athlètes blacks américains en pleins J.O. … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Les huissiers ont fait demi-tour car dans mon ascenseur ça puait la pisse »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Tellement la dalle que chez moi ça brûle des voitures pour faire un barbeuc »

[26 septembre 2012] Et si tout ça c’était pour rire ? Et si toutes nos douleurs n’étaient qu’un leurre ? Pardon ? Si ma rime te choque clik clik clik m’a dit mon Glock. Tellement la dalle que chez moi … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | 1 Comment

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Y a toujours pire, mais c’est pas une raison de se contenter de ce que l’on a »

[24 septembre 2012] Ma street Ne cligne pas des yeux c’est pas un décor de cinéma à la Banlieue 13 mais un immeuble HLM véridique à 60 km de la capitale c’est là où j’ai grandi dans ce taudis « … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Y a toujours pire, mais c’est pas une raison de se contenter de ce que l’on a »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « On prend en otage la littérature française un dernier braquage à visage découvert, cette fois je plaide coupable »

[21 septembre 2012] Le premier jour de nos vies Le mirador me guette, j’ai pas choisi d’y naître mais j’ai choisi de l’écrire, on n’a pas choisi de vivre mais on va tous mourir texte tellement sincère que si tu … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « On prend en otage la littérature française un dernier braquage à visage découvert, cette fois je plaide coupable »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Je dédie ce texte à la conseillère d’orientation du collège André-Chénier à Mantes-la-Jolie, sans oublier ma prof de français madame Metais »

[20 septembre 2012] Ma dictée… Je n’ai jamais eu la moyenne, champion du monde en fautes d’orthographe. Zéro en dictée, peut-être qu’inconsciemment déjà j’étais contre le fait qu’on me dicte ma vie, que l’on me dicte mes mots car je … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Je dédie ce texte à la conseillère d’orientation du collège André-Chénier à Mantes-la-Jolie, sans oublier ma prof de français madame Metais »