Tag Archives: Comités locaux de coordination

[Révolution syrienne] L’esprit de la révolution ne mourra pas

Source : The Creative Memory of the Syrian Revolution

Posted in La révolution syrienne | Tagged , , , , , , , , | Commentaires fermés sur [Révolution syrienne] L’esprit de la révolution ne mourra pas

[Révolution syrienne] Sous le feu des snipers, la révolution de la vie quotidienne

Éditions Antisociales

Posted in La révolution syrienne | Tagged , , , , | Commentaires fermés sur [Révolution syrienne] Sous le feu des snipers, la révolution de la vie quotidienne

[Révolution syrienne] « Le peuple qui s’est levé contre l’injustice et pour la liberté et la dignité n’acceptera pas le retour d’une tyrannie sous un autre nom »

DÉCLARATION COMMUNE DES COMITÉS LOCAUX DE COORDINATION EN SYRIE SUR L’ÉTAT ISLAMIQUE D’IRAK Déclaration à propos des « pratiques » de l’État Islamique d’Irak et de Sham dans un grand nombre de zones libérées : Les empiètements de mouvements jihadistes ont été … Continue reading

Posted in La révolution syrienne | Tagged , , , , , , | 1 Comment

[Révolution syrienne] « Quoi que vous fassiez, vous ne pourrez jamais tuer ceux qui vivent à nouveau »

Syrie. Les manifestations hebdomadaires dénoncent le « projet iranien » et les exécutions sommaires Les Comités Locaux de Coordination indiquent que, sous le slogan « Le projet safavide menace la Oumma », des Syriens ont manifesté, vendredi 14 juin, dans la plupart … Continue reading

Posted in La révolution syrienne | Tagged , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur [Révolution syrienne] « Quoi que vous fassiez, vous ne pourrez jamais tuer ceux qui vivent à nouveau »

[Syrie] La dignité ou la mort

Toutes les informations, les vidéos, ainsi que les militants sur le terrain affirment que le régime se prépare à commettre un massacre collectif pour faire taire la révolution dans cette ville, et en faire un exemple pour les autres régions » … Continue reading

Posted in La révolution syrienne | Tagged , | Commentaires fermés sur [Syrie] La dignité ou la mort