Tag Archives: Éditions Antisociales

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Pour une fois, la raison du plus faible est la meilleure, terre promise, chose promise chose due, mais ils nous ont menti, je viens réclamer notre dû, on m’a emprisonné pour avoir contesté orchestré des vols à main armée, une peine à deux chiffres j’ai écopé, j’étais prévenu qu’ils condamnaient plus sévèrement les hommes issus du macadam, damnés de la république, le savoir est une arme, nous pensant illettrés, ils risquent d’être surpris de notre pertinence »

[18 septembre 2012] Ghetto république Ghetto, cité, quartier, banlieue, voilà des mots qui nous collent à la peau, comme une greffe indésirable. « Ghetto république », deux mots incompatibles à mon goût, une république dans laquelle existe un ghetto, n’a … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Pour une fois, la raison du plus faible est la meilleure, terre promise, chose promise chose due, mais ils nous ont menti, je viens réclamer notre dû, on m’a emprisonné pour avoir contesté orchestré des vols à main armée, une peine à deux chiffres j’ai écopé, j’étais prévenu qu’ils condamnaient plus sévèrement les hommes issus du macadam, damnés de la république, le savoir est une arme, nous pensant illettrés, ils risquent d’être surpris de notre pertinence »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Ma plume m’a sauvé la vie, m’a sauvé d’une vie déjà écrite. J’ai déchiré leurs prédictions que j’ai remplacées par les miennes. Le combat est encore loin d’être fini. Peu importe son issue, ce n’est pas ce qu’ils avaient prédit »

[1er novembre 2012] Même l’avenir nous a pas vu venir Qui aurait misé sur nous, même pas nous-mêmes. L’avenir en personne nous a pas vu venir. Aucun voyant n’aurait pu prédire que je remplacerais mes armes par une plume. Qui … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Ma plume m’a sauvé la vie, m’a sauvé d’une vie déjà écrite. J’ai déchiré leurs prédictions que j’ai remplacées par les miennes. Le combat est encore loin d’être fini. Peu importe son issue, ce n’est pas ce qu’ils avaient prédit »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « La victoire ne dure que jusqu’au prochain combat rien n’est acquis tout est incertitude chaque jour je dois confirmer ce que j’avais fais la veille »

[15 septembre 2012] Un étage avant la folie Je vous écris ma sincérité, ma vérité ma vie d’enfermé avant que je devienne fou. J’habite un étage avant la folie, la camisole de force me tend les bras chaque jour que … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « La victoire ne dure que jusqu’au prochain combat rien n’est acquis tout est incertitude chaque jour je dois confirmer ce que j’avais fais la veille »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Vous écrire sur autre chose que la rage d’un peuple ce serait mentir, falsifier, tricher mon inspiration est née d’un combat dans la souffrance »

[13 septembre 2012] Je te parle que de ce que je connais ! Ne compte pas sur moi pour te parler d’autre chose que ce que je suis, ce que je vis, ce putain d’univers carcéral du ghetto, des braquages … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Vous écrire sur autre chose que la rage d’un peuple ce serait mentir, falsifier, tricher mon inspiration est née d’un combat dans la souffrance »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « La contestation est en chacun de nous, refuser de plier est un devoir »

[11 septembre 2012] Héros anonyme Printemps arabe un jeune vendeur ambulant tunisien refuse de se soumettre au péril de sa vie il a préféré s’immoler pour contester la dictature d’un gouvernement oppresseur suite à cet acte de désespoir [ont] fleuri … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « La contestation est en chacun de nous, refuser de plier est un devoir »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Pourquoi punir si c’est pour l’anesthésier pendant son purgatoire ? Ça n’a pas de sens, mais ici rien n’a de sens, rien n’est logique »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Les murs ont des oreilles Alors je chuchote sans chichis à quarante-huit heures de la fin de mon purgatoire, ma sanction quatorze foutus jours de mitard où j’étais jeté aux … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Pourquoi punir si c’est pour l’anesthésier pendant son purgatoire ? Ça n’a pas de sens, mais ici rien n’a de sens, rien n’est logique »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « France d’en bas surnom péjoratif, insulte, insultée, sous-estimée pourtant ça fait les 3/8 pour un smic, un snack, un grec-frites, plat national du ghetto. Salade, tomate, oignon, on ne lâche rien, on donne tout mais on n’a rien »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Hall d’immeuble Les chiens aboient et la caravane en passant les a fait exploser. Je me suis tatoué un treillis. Éternel indigné, contre la guerre mais je m’y prépare. Je … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « France d’en bas surnom péjoratif, insulte, insultée, sous-estimée pourtant ça fait les 3/8 pour un smic, un snack, un grec-frites, plat national du ghetto. Salade, tomate, oignon, on ne lâche rien, on donne tout mais on n’a rien »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Université pour crimes organisés, tu y entres pour défaut de permis et tu en ressors VRP des stupéfiants »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Zoo humain Trois mille jours, des milliers d’heures, dix années et quatorze jours de mitard. Tous ces chiffres sont pour moi, pourtant je suis nul en maths, c’est l’addition, le … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Université pour crimes organisés, tu y entres pour défaut de permis et tu en ressors VRP des stupéfiants »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Dans l’après-midi, ils m’ont amené du renfort, un pote qui s’est fait attraper lui aussi avec un téléphone, il a pris quatorze jours. Nous voilà partis pour une nuit de « pipeletage », la misère se vit mieux à deux, c’est plus supportable avec un compagnon de galère. Toute la nuit, nous allons crier, chanter comme des ados jusqu’à l’aube. On finira bien par s’endormir de fatigue »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Un dîner loin d’être parfait 18 heures mon estomac crie famine, j’ai déjà perdu deux kilos en huit jours dans ce trou à rats. Menu du jour : Soupe aux … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Dans l’après-midi, ils m’ont amené du renfort, un pote qui s’est fait attraper lui aussi avec un téléphone, il a pris quatorze jours. Nous voilà partis pour une nuit de « pipeletage », la misère se vit mieux à deux, c’est plus supportable avec un compagnon de galère. Toute la nuit, nous allons crier, chanter comme des ados jusqu’à l’aube. On finira bien par s’endormir de fatigue »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Le jour de mon jugement inéquitable, cinq jeunes de banlieue affamés pire qu’à “KOH-LANTA”, assis sur le banc des accusés, face à eux, l’élite bourgeoise, du caviar plein la bouche, c’était joué d’avance, les dés étaient jetés »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Promenade en enfer Encerclé par des murs, bienvenue en enfer. T’as une heure pour tourner en rond, imagine le ciel vu à travers une passoire. Pas un bruit, tu marches … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Le jour de mon jugement inéquitable, cinq jeunes de banlieue affamés pire qu’à “KOH-LANTA”, assis sur le banc des accusés, face à eux, l’élite bourgeoise, du caviar plein la bouche, c’était joué d’avance, les dés étaient jetés »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Autopsie de ma peine au mitard, que je vous livre à cœur ouvert »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Autopsie d’un détenu au mitard Le noir total, il est minuit, enroulé sous ses draps tel une momie égyptienne, je décompte les jours, les heures qui me rapprochent de la … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Autopsie de ma peine au mitard, que je vous livre à cœur ouvert »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Pas un mandat déposé, envoyé en une décennie en trois mille jours et nuits pourtant la poste est ouverte du lundi au samedi de 9 heures à 19 heures LOL »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Poésie du condamné Il était une fois, non il était une foi David contre Goliath euh non c’était plutôt un keuf m’a mis un coup de savate. On ne lit … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Pas un mandat déposé, envoyé en une décennie en trois mille jours et nuits pourtant la poste est ouverte du lundi au samedi de 9 heures à 19 heures LOL »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Des murs de ciment jusqu’au cou mais je garde un bras levé pour respirer expirer faire acte de présence. Tenir retenir une plume, une enclume lourde de mes péchés tellement nombreux que je ne peux les dénombrer. Une vie entière à délinquer à piller, saccager, sans répit, sans permis nique la loi Robin des blocs conteste leurs lois qui ont sacrifié nos renpa dans un ghetto où la masse à la ramasse se bouscule. Être emmuré vivant sans le savoir c’est encore pire. Handicap non négligeable citéen, citéenne partis des ghettos desaffectés ZUP zappés oubliés zone dézonées et par-dessus le marché du vendredi discriminés, examinés tutoyés, négligés, asile à ciel ouvert où la précarité est reine lieu où on ne vit pas on survit on surjoue on surestime l’oppres­seur et on sous-estime nos capacités à s’autoproduire, s’autograndir s’entraider sans rien attendre en retour »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Emmuré vivant Des murs de ciment jusqu’au cou mais je garde un bras levé pour respirer expirer faire acte de présence. Tenir retenir une plume, une enclume lourde de mes … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Des murs de ciment jusqu’au cou mais je garde un bras levé pour respirer expirer faire acte de présence. Tenir retenir une plume, une enclume lourde de mes péchés tellement nombreux que je ne peux les dénombrer. Une vie entière à délinquer à piller, saccager, sans répit, sans permis nique la loi Robin des blocs conteste leurs lois qui ont sacrifié nos renpa dans un ghetto où la masse à la ramasse se bouscule. Être emmuré vivant sans le savoir c’est encore pire. Handicap non négligeable citéen, citéenne partis des ghettos desaffectés ZUP zappés oubliés zone dézonées et par-dessus le marché du vendredi discriminés, examinés tutoyés, négligés, asile à ciel ouvert où la précarité est reine lieu où on ne vit pas on survit on surjoue on surestime l’oppres­seur et on sous-estime nos capacités à s’autoproduire, s’autograndir s’entraider sans rien attendre en retour »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « De braqueur de banque, je m’efforce de devenir poète. La plume des “citéens”, l’encre du ghetto, autodidacte, un pari fou pour qui m’a connu à mes heures barbares. Gamberge de trentenaire, Robin des blocks n’a pas d’arc mais un stylo, des mots, des pensées, des anecdotes. Trente ans de voyoucratie à essayer de gommer comme une rature au milieu d’un texte, toujours visible comme le nez au milieu de la figure »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] La nuit ne porte plus conseil La nuit ne porte plus conseil, nous avons été trop nombreux à compter sur elle. Ça fait longtemps que je ne compte plus les … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « De braqueur de banque, je m’efforce de devenir poète. La plume des “citéens”, l’encre du ghetto, autodidacte, un pari fou pour qui m’a connu à mes heures barbares. Gamberge de trentenaire, Robin des blocks n’a pas d’arc mais un stylo, des mots, des pensées, des anecdotes. Trente ans de voyoucratie à essayer de gommer comme une rature au milieu d’un texte, toujours visible comme le nez au milieu de la figure »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Mes réflexes d’autrefois me poussent à faire quelques pompes pour prendre mes marques me familiariser avec mon cimetière, ma nouvelle tombe que je vais habiter pendant quatorze jours »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] Le retour aux sources de la plume Me revoilà revenant au lieu de ma révélation aux toilettes de la République « le mitard » lieu sans vie sans âme où … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Mes réflexes d’autrefois me poussent à faire quelques pompes pour prendre mes marques me familiariser avec mon cimetière, ma nouvelle tombe que je vais habiter pendant quatorze jours »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Quelques fous hurlent d’angoisse je me faisais peur à moi-même car aucune angoisse aucune crainte m’enva­hissait pourtant je suis fait comme eux de chair et de sang »

[Chroniques de mitard publiées du 7 au 11 septembre 2012] 336 heures sans lumière La porte claque la grille se ferme c’est parti pour 336 heures de rien tu passes à rien de privé de liberté tu restes privé de … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Quelques fous hurlent d’angoisse je me faisais peur à moi-même car aucune angoisse aucune crainte m’enva­hissait pourtant je suis fait comme eux de chair et de sang »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Prends soin de celle que t’as, oublie et ne pense pas à celle que tu auras »

[22 août 2012] Larmes de regrets On s’oublie parfois dans un jeu qui nous mène à notre perte. Le « sheïtan » danse trop bien et même sans musique. L’erreur est humaine et les larmes aussi. En sanglots parce qu’il … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Prends soin de celle que t’as, oublie et ne pense pas à celle que tu auras »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Saïdou veut un boubou GUCCI »

[19 août 2012] Champs de roses Des taches de sang dans l’bas du pantalon pour quelques euros ou pour garder sa fierté inviolée. Champs de roses, prend le maquis à la conquête d’une identité, d’une respectabilité. Illusion d’une jeunesse boostée … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Saïdou veut un boubou GUCCI »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Tu montes sur des braquages avec un casque intégral mais pour assumer ta dulcinée dans le ghetto, ça vire au scandale »

[12 août 2012] Ghetto love Le cœur bat plus fort que la mélodie des briques. Ils veulent des filles comme leurs mères mais n’arrivent pas aux chevilles de leurs pères. C’est pas parce que nos vies sont HARDCORE qu’on n’a … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Tu montes sur des braquages avec un casque intégral mais pour assumer ta dulcinée dans le ghetto, ça vire au scandale »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « J’écris tellement avec sincérité, qu’au moment de la confes­sion le prêtre est parti en courant »

[11 août 2012] Pas de fumée sans feu Feuille blanche, les mots font la queue et se bousculent. Par quoi commencer ? Source intarissable, ma plume est trempée dans les souvenirs de nos martyrs. Je n’savais pas qu’on pouvait mourir en … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « J’écris tellement avec sincérité, qu’au moment de la confes­sion le prêtre est parti en courant »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Tu constitueras une équipe avec tes frères d’armes, qui bougeront pour toi »

[10 août 2012] Le code de la rue Tu passes ton permis dès l’âge de 14 ans, pas de diapositive ni de rétroprojecteur. Tu apprends le code de la rue en immersion, c’est comme si quelqu’un passait le code de … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Tu constitueras une équipe avec tes frères d’armes, qui bougeront pour toi »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Le révolutionnaire en 2012 c’est un facteur qui est fonctionnaire. C’est comme combattre le Front national tout en ayant la carte d’adhérent au FN »

[9 août 2012] Mon manifeste Bouche-toi les oreilles si tu es allergique à la dignité d’un immigré. Les moutons sont rentrés à la ferme en attendant l’AÏD. Ma liberté est limitée à quatre murs sales. Finie la muselière, je rallume … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | 2 Comments

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « J’insiste, offrez à la Saint-Valentin une batte de base-ball à votre compagne, elle vous remerciera au moment des violences conjugales »

[8 août 2012] Saint-Valentin J’insiste, offrez à la Saint-Valentin une batte de base-ball à votre compagne, elle vous remerciera au moment des violences conjugales, une pensée aux femmes battues, les roses ne s’offrent plus depuis que certains abusent du mariage … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « J’insiste, offrez à la Saint-Valentin une batte de base-ball à votre compagne, elle vous remerciera au moment des violences conjugales »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Mon meilleur pote a laissé son cerveau derrière les barreaux »

[7 août 2012] Déclaration à mon poteau Mon meilleur pote a laissé son cerveau derrière les barreaux. Comment ne pas leur en vouloir en voyant ces crimes légalisés. Je fais des cauchemars même en plein jour. Je suis hanté par … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « Mon meilleur pote a laissé son cerveau derrière les barreaux »

[Chronique de Youv derrière les barreaux] « La porte m’a été fermée donc je l’ai explosée. Pose mes textes sans leur consente­ment, de manière illégale sur la toile. Je fais partie des gens qui n’attendent pas que les choses se fassent mais font que les choses se font »

[6 août 2012] Au fond j’ai pas changé Je ne cautionne pas la violence ni les vols à l’arraché pourtant c’est ce qui m’a permis de m’acheter mes premiers survêts LACOSTE. Les moralistes se contentaient de nous regarder dans le … Continue reading

Posted in Beau comme une prison qui brûle | Tagged , | Commentaires fermés sur [Chronique de Youv derrière les barreaux] « La porte m’a été fermée donc je l’ai explosée. Pose mes textes sans leur consente­ment, de manière illégale sur la toile. Je fais partie des gens qui n’attendent pas que les choses se fassent mais font que les choses se font »