[Chronique de Youv derrière les barreaux] « La troisième nation armée face à des lanceurs de pierres »

http://juralib.noblogs.org/files/2012/09/0513.jpg[20 novembre 2012]
Je suis anticolonialiste pas antisémite

Je prends parti, je ne veux pas être complice du silence. Mon cœur écrit ses droits, il a saigné à la vue d’un peuple assiégé, occupé au détriment de ses occupants. La troisième nation armée face à des lanceurs de pierres. Aucune paix n’est possible sans une justice, interdire à un peuple de respirer de circuler. Assassinés en toute impunité, quand d’autres l’ont fait, ils ont été taxés de crimes contre l’humanité. Pourquoi une telle immunité face à cet agresseur que tout le monde connaît ?

Je ne peux pas me taire, ma plume retranscrit sa colère face au silence qui rend complice. Je suis loin d’être antisémite mais je condamne car leurs bombardements [ne sont] pas qu’un mythe. Je prends parti, mon cœur est palestinien, mauritanien, syrien, égyptien, tunisien. Tous ces peuples qui subissent une injustice flagrante dans l’indifférence générale.

Les Nations unies ne sanctionnent pas, elles discutent quand des familles meurent sous des bombardements incessants de l’occupant. Sous prétexte de requêtes, ils tuent femmes et enfants. Sous les décombres d’une maison, des corps d’enfants y étaient ensevelis. Rien ne justifie une telle tragédie.

Je ne me place pas en tant que musulman mais en tant qu’être humain.

[La Chronique de Youv derrière les barreaux est disponible en téléchargement gratuit sur le site des Éditions Antisociales. Elle est à suivre sur le compte Facebook dédié.]

This entry was posted in Beau comme une prison qui brûle and tagged , . Bookmark the permalink.