[Le peuple veut une nouvelle révolution] Des nouvelles de Kasserine (3 janvier 2013)

Kasserine. Marche de protestation contre la marginalisation

Près de 500 citoyens ont pris part ce jeudi 3 janvier à une marche de protestation contre la marginalisation de la région de Kasserine, et les promesses non tenues.

La marche est partie vers 10h30 de la place des martyrs de Kasserine, et a rassemblé des composantes de la société civile de tous bords politiques et de tous âges. Elle entre dans le cadre de la « semaine de colère », et intervient en plein milieu du festival du martyr (1er-8 janvier 2013).

Presse contre-révolutionnaire (ShemsFM.net, 3 janvier 2013) via Thala solidaire

 

Kasserine se soulève

Une manifestation a été organisée ce jeudi 3 janvier par le front “Tous Kasserine”.

Environ 300 personnes parmi les quels des représentants d’associations et des indépendants ont défilé  dans les principales artères de la ville en levant des slogans réclamant l’emploi et le développement.

Les doléances des manifestants consistaient dans :

• La construction d’une autoroute reliant Kasserine à Tunis.
• L’établissement de la liste des martyrs de l’avant et de l’après 14 janvier.
• La mise en place d’un pôle universitaire et d’un pôle santé.
• La priorité aux Kasserinois dans l’emploi et l’investissement.
• Le redémarrage des activités des unités de traitement de “la halfa”.

Le gouvernorat de Kasserine a entamé le 1er janvier sa “semaine de la colère” qui se poursuit jusqu’au 8 de ce mois.

Presse contre-révolutionnaire (Tunisie Numérique, 3 janvier 2013)

 

Kasserine – Production d’alfa. Une grève qui menace de durer

Le personnel de la Société nationale de cellulose et de la pâte d’alfa à Kasserine poursuivait encore, hier, leur grève entamée depuis une semaine, pour protester contre « le refus du ministère de l’Industrie de satisfaire leurs revendications ».

Le secrétaire général du syndicat de base de l’entreprise, Mohamed Ali Bouazizi, a indiqué, dans une déclaration à la correspondante de l’agence TAP à Kasserine, que ces revendications portent sur l’octroi d’une « indemnité de chlore » en raison des risques encourus avec l’utilisation de ce produit, la restructuration de l’entreprise, le paiement de ses dettes par l’autorité de tutelle, « comme elle l’a fait avec l’entreprise El Fouledh de Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) ». Il a ajouté que la grève va se poursuivre jusqu’à la satisfaction des revendications des agents et des employés de la société.

La correspondante de l’agence TAP a cherché à connaître le point de vue de la direction de l’entreprise concernant cette grève qui a paralysé complètement la production, mais le directeur des affaires administratives de la société a refusé de donner des explications, alléguant qu’il n’a pas obtenu l’autorisation préalable du ministère de tutelle.

Les parties syndicales de Kasserine sont en train de tenir des réunions de négociations avec des responsables de la région en vue d’atteindre des solutions pouvant satisfaire tout le monde.

L’entreprise, créée en 1959, fournit 780 postes d’emplois permanents et environ 1.800 autres saisonniers, en plus des sources de revenus pour les ramasseurs d’alfa. L’usine produit du papier d’impression et d’écriture, ainsi que la pâte d’alfa destinée totalement à l’exportation et qui est utilisée pour la production du papier à cigarette, du papier de qualité pour l’écriture et pour les industries électroniques, en tant qu’isolant, en plus des produits chimiques qui font partie de la panoplie de ses produits.

Presse contre-révolutionnaire (LaPresse.tn, 3 janvier 2013) via Thala solidaire

Ce contenu a été publié dans L'insurrection tunisienne et ses suites, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [Le peuple veut une nouvelle révolution] Des nouvelles de Kasserine (3 janvier 2013)

  1. Ping : LabourNet Germany: Treffpunkt für Ungehorsame, mit und ohne Job, basisnah, gesellschaftskritisch » “Es” flackert auf – überall…

Les commentaires sont fermés.