[Révolution tunisienne] Anarchie à El-Hancha (3)

Les citoyens d’El Hancha dénoncent une « campagne israélienne » perpétrée par Ennahdha

Dans un reportage réalisé par la télé « Al Hiwar Ettounsi », des habitants de la région d’El Hancha, gouvernorat de Sfax, essentiellement des femmes, ont témoigné avoir été victimes d’une campagne de ratissage féroce de la part des forces de l’ordre depuis trois jours. Quelque 65 personnes ont déjà été arrêtées.

Ces habitants de la région d’El Hancha ont expliqué que suite aux heurts qui ont eu lieu lors de la réunion d’une association de développement, qui ont opposé des partisans du parti au pouvoir Ennahdha avec d’autres citoyens, une campagne a été déclenchée par le ministère de l’Intérieur afin d’arrêter toutes les personnes soupçonnées d’y avoir participé.

Une campagne de ratissage au peigne fin a donc été effectuée par les forces de l’ordre, dans les quartiers populaires, afin de mettre la main sur « les semeurs de troubles ». La police, selon les témoignages, a usé de bombes lacrymogènes dans les quartiers, affectant les femmes et enfants s’y trouvant.

« C’était une campagne digne d’un assaut israélien contre les Palestiniens, juste à cause d’une simple association de développement ! » a déclaré une des citoyennes. Elle a ajouté : « Ennahdha, veut s’accaparer les cartes d’adhésion à l’association, pour s’en servir lors de sa campagne électorale. Et puis, si tu disposes d’une carte d’adhésion, tu peux avoir accès aux prêts et autres avantages, sinon tu crèves ! » « C’est ça la réalité du pays ! », a-t-elle conclu.

Publié par des ennemis de la révolution (Business News, 27 août 2012)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , . Bookmark the permalink.