Tag Archives: Odile Banet

[Justice pour Ayoub Boutahra] Un œil à l’as

Affaire Boutahra : non-lieu à l’encontre du policier auteur du tir de flashball Le juge d’instruction de Montbéliard a rendu son ordonnance la semaine dernière, le 2 avril. Le fonctionnaire de police, qui avait été mis en examen pour avoir … Continue reading

Posted in La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire | Tagged , , , , , | Commentaires fermés sur [Justice pour Ayoub Boutahra] Un œil à l’as

[L’histoire du terrorisme est écrite par l’État] Justice pour Ayoub Boutahra

Tir de Flash-ball : quatre ans de douleur pour un Montbéliardais Le 7 février 2011, Ayoub, un Montbéliardais de 17 ans, perdait un œil suite à un tir policier. Sa famille attend et espère toujours une réponse de la justice. … Continue reading

Posted in La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire | Tagged , , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur [L’histoire du terrorisme est écrite par l’État] Justice pour Ayoub Boutahra

Un réseau contre les Flash-Ball

Un réseau contre les Flash-Ball Les comités de soutien des victimes de « violences » policières, dont le montbéliardais « Justice pour Ayoub », travaillent désormais, main dans la main. Montbéliard. L’union fait la force et de la force, les … Continue reading

Posted in La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire | Tagged , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur Un réseau contre les Flash-Ball

[Justice pour Ayoub Boutahra] « Il faut arrêter de parler de bavure. Une bavure, c’est un cas isolé. Or ces cas se multiplient »

Audincourt. Blessés par Flash-Ball : Pierre, Joachim, Ayoub et les autres Joachim Gatti et Pierre Douillard ont perdu un œil après avoir reçu un tir de Flash-Ball. Comme Ayoub Bouthara à Audincourt. Les similitudes vont plus loin… « Jour J … Continue reading

Posted in La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire | Tagged , , , , , , , , , , , | Commentaires fermés sur [Justice pour Ayoub Boutahra] « Il faut arrêter de parler de bavure. Une bavure, c’est un cas isolé. Or ces cas se multiplient »