[Alès, mardi 27 janvier] La situation au Burkina – Discussion avec Bruno Jaffré

La situation au Burkina – Discussion mardi 27 janvier au Capitole à Alès

Les médias français en ont peu parlé et bien mal. Ce qui se passe de positif en Afrique et qui vient contredire les idées reçues issues du colonialisme, n’intéresse pas les nouveaux chiens de garde. Pourtant le 30 octobre le peuple burkinabé rassemblé et organisé a réussi à chasser du pouvoir un « grand ami de la France », Blaise Compaoré responsable de la mort de Thomas Sankara, Norbert Zongo et bien d’autres.

http://juralib.noblogs.org/files/2015/01/045.jpg

Ouagadougou, le 30 octobre 2014

Le mouvement populaire qui l’a chassé du pouvoir n’est pas surgi de rien. À plusieurs reprises (en 1998, 1999, 2000, 2008 et 2011) les Burkinabé avaient manifesté leur opposition à l’homme et au régime. Le dernier mouvement a été décisif. Un gouvernement provisoire a été mis en place avec l’accord des mouvements responsables de l’insurrection et des élections doivent être organisée en 2015. Le Monde Diplomatique a publié en décembre un article qui raconte l’histoire des divers mouvements qui ont agité le Burkina ces dernières années.

Mais nous avons voulu en savoir davantage et nous avons demandé à Bruno Jaffré biographe de Thomas Sankara et observateur particulièrement attentif et compétent de la situation au Burkina de venir nous en parler. Il a choisi comme titre de la conférence qui aura lieu le mardi 27 janvier dans la salle du Capitole à Alès:  » Au Burkina faso, de la révolution de 1983 à l’insurrection populaire de 2014″.

Infos Anti-autoritaires en Cévennes à l’Assaut des Montagnes !, 5 janvier 2015

This entry was posted in General and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.