[Ali Ziri] Mort une 1re fois des mains de la police le 9 juin 2009 Mort une 2e fois des mains de la justice le 12 décembre 2014

NOUS CRIONS
C’EST TROP D’INJUSTICE !

Ali Ziri
Mort une 1re fois des mains de la police le 9 juin 2009
Mort une 2e fois des mains de la justice le 12 décembre 2014

La Cour de Rennes vient de confirmer le non-lieu pour les policiers, non-lieu que la Cour de Cassation avait remis en cause pour défaut d’instruction !

http://juralib.noblogs.org/files/2013/02/0317.jpg

Lorsque des policiers sont en cause dans la mort d’un homme … la justice regarde ailleurs : c’est pourtant la Cour de Cassation qui avait critiqué le manque d’enquête (aucun acte d’instruction pendant 3 ans). Mais la Cour de Rennes, sans nouvel acte d’enquête a confirmé le non-lieu pour les policiers. Ali Ziri est entré vivant dans le commissariat, il en sort mort et la justice 5 ans après dit : « Il n’est pas possible de retenir une cause certaine de la mort d’Ali Ziri » (Communiqué du Procureur du 12 décembre 2014).

Alors Quoi ?… Mort naturelle ? Coïncidant par pur hasard avec une interpellation policière et un transport au commissariat ? Les policiers ont reconnu devant la CNDS avoir utilisé la technique d’immobilisation dite du « pliage », technique interdite depuis 2003. Les policiers sont-ils définitivement au-dessus des lois et rendus intouchables par le pouvoir des juges ? Les citoyens ne peuvent accepter ni ce fonctionnement de la police, ni ce fonctionnement de la justice.

Participez à l’assemblée du Collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri
Le jeudi 18 décembre à 19h
Local de l’ATMF, 26 Bd du Général Leclerc à Argenteuil

http://juralib.noblogs.org/files/2014/12/056.jpg

L’extraction d’Ali Ziri du véhicule de police filmée par la caméra du commissariat d’Argenteuil.

Mailing – 15 décembre 2014

This entry was posted in La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.