[Aménagement du territoire] Hambourg antiflic

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/015.jpg

Trois quartiers de Hambourg sous surveillance

Trois quartiers de Hambourg ont été placés sous surveillance policière après des incidents entre militants d’extrême gauche et forces de l’ordre ces dernières semaines, selon la police.

Les quartiers d’Altona, de St. Pauli et de Sternschanze ont été classés comme « lieux dangereux » et sont soumis à une surveillance particulière depuis ce week-end, selon un communiqué de la police hambourgeoise. « Au cours des dernières semaines, officiers et bâtiments de police ont été les cibles répétées d’agressions », explique la police, rapportant le cas de « fonctionnaires gravement blessés » le 28 décembre.

Selon le syndicat de la police de Hambourg, un groupe de 30 à 40 personnes a alors agressé un groupe de policiers avec des pierres, des bouteilles et du gaz lacrymogène, blessant trois fonctionnaires.

Aujourd’hui, sur son site internet, le syndicat offrait une récompense de 10.000 euros à qui fournirait des indices sur les auteurs de l’agression. La police a décidé un renforcement des contrôles dans ces zones et a procédé à la confiscation de tout engin pyrotechnique ainsi que de tout objet pouvant servir à une agression, durant le week-end.

Entre samedi matin et hier après-midi, la police avait déjà effectué « 263 contrôles » et « 62 personnes se sont vus signifier une interdiction de séjour dans les lieux » en question. Le week-end précédant Noël, de violents affrontements avait opposé les forces de l’ordre à des militants alternatifs qui protestaient contre la fermeture du centre « Rote Flora », un ancien cinéma squatté depuis 1989 dans le quartier de Sternschanze et devenu lieu de rendez-vous de la scène d’extrême gauche locale.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (LeFigaro.fr avec l’Agence Faut Payer, 6 janvier 2014)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to [Aménagement du territoire] Hambourg antiflic

  1. Kevin Keegan says:

    + d’infos sur les luttes en rapport avec les squats à Hambourg, ici:
    https://fr.squat.net/tag/hambourg/

  2. Gadjo prolo says:

    Yo…

    Cool de reprendre ce genre d’infos, même si ça vient une fois de plus des larbins de l’Etat. A propos d’Hambourg, il y a eu pas mal de récit de compagnon.nes sur des manifs et actions, de communiqués d’attaques contre l’oppression et la domination. Et en l’occurence, que tout ça se situe dans un contexte de mise en place de « zone de danger » (les équivalents en france des « ZSP »), où les flics quadrillent le terrain en tenue de robocops et contrôlent les indésirables et tou.te.s ceux qui ressemblent de près ou de loin à un.e sans-papiers, avec leurs « critères » habituels).

    Contrainfo et le chat noir emeutier ont fait une traduction d’un récit de la dernière grande manif du 21 décembre qui n’en a pas été une mais où la conflictualité a été mise en pratique de façon incontrôlée et déterminée: http://fr.contrainfo.espiv.net/2013/12/28/allemagne-resume-depuis-les-rues-dhambourg-de-la-journee-du-21-decembre-2013/

    Sinon, sur les autres actions directes contre la gentrification, les rafles et les expulsions de squat (la rote flora) et de logements ‘insalubres’ à Hambourg, on peut aller jeter un oeil par là: http://lechatnoiremeutier.antifa-net.fr/?s=Hambourg&submit=Search

    Un tract solidaire avec les blocages lycéens contre les expulsions de réfugiés: http://lechatnoiremeutier.antifa-net.fr/solidarite-avec-les-refugies-solidarite-avec-la-greve-lyceenne-a-hambourg/

Comments are closed.