[Notre-Dame-des-Landes / Saint-Affrique] Relaxe et sursis pour les deux occupants de la mairie

Saint-Affrique : relaxe et sursis dans l’affaire « NDDL »

Le tribunal correctionnel de Rodez a rendu son verdict, mardi, pour les deux opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/0710.jpg

En guise de soutien, une cinquantaine de sympathisants avait participé à leur comparution devant le tribunal de Rodez, le 5 mars dernier.

Cinq mois après les faits, le tribunal de Rodez a rendu son jugement concernant les deux opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des- Landes, poursuivis après l’occupation de la mairie de Saint-Affrique.

Ils avaient comparu en audience le 5 mars. Pour les deux prévenus poursuivis pour « violence volontaire sur agent dépositaire de la force publique » et « résistance avec violence », la sanction est tombée dans l’indifférence presque générale.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/089.jpghttp://juralib.noblogs.org/files/2013/03/098.jpg

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/109.jpg

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/118.jpg

Pour l’un, ces « longs mois de procédure » se soldent par une relaxe. Le second a été condamné à 500 euros d’amende avec sursis. En novembre 2012, l’occupation symbolique de la mairie de Saint-Affrique par une trentaine d’opposants — comme ce fut aussi le cas à Rodez ou Millau — s’était soldée par l’intervention musclée des CRS.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (MidiLibre.fr, 20 mars 2013)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Luttes pour la terre and tagged , , , , . Bookmark the permalink.