[Révolution tunisienne] Ennahda dégage ! (2)

Locaux d’Ennahda incendiés près de Sidi Bouzid

Des manifestants ont incendié dans la nuit de vendredi à samedi les locaux de mouvements islamistes près de Sidi Bouzid, berceau de la révolution de 2011. Les manifestants ont mis le feu au siège du parti au pouvoir Ennahda et à celui d’une ONG islamiste dans la ville de Souk Jedid à 17 km de Sidi Bouzid. Ils ont aussi incendié trois bureaux du siège de l’administration du district, ont indiqué des témoins à l’AFP.

Par ailleurs, par mesure de précaution, Ennahda a évacué les locaux du parti à Sidi Bouzid.

Des heurts opposent régulièrement policiers et manifestants en Tunisie depuis l’assassinat mercredi de Chokri Belaïd. Près d’une dizaine de locaux d’Ennahda ont été saccagés ces derniers jours.

Presse contre-révolutionnaire (Agence faut Payer) via Solidarité ouvrière, 10 février 2013

 

Poursuite des violences à Sidi Bouzid

Les violences se sont poursuivies dans la nuit de samedi à Sidi Bouzid.

Deux voitures touristiques ont été incendiées et des pneus de voiture ont été mis à feu et placés dans plusieurs rues du centre. Aussi, la police a-t-elle avorté la tentative d’un groupe d’individus de piller le dépôt de la douane, en arrêtant quelques-uns de ses membres. Toutefois, les habitants s’interrogent sur la forte présence de patrouilles salafistes à la place de la police.

Une source sécuritaire dans la région contactée par la TAP a affirmé que les patrouilles de la police continuent jusqu’à cette heure à ratisser les principales artères de la ville et que plusieurs suspects ont été arrêtés.

La police a été obligée, samedi, d’utiliser le gaz lacrymogène pour dissuader les brigands, a-t-elle ajouté.

Pressse contre-révolutionnaire (TAP via Babnet, 10 février 2013)

 

Mehdia : le siège d’Ennahdha incendié, altercations entre forces de l’ordre et citoyens

D’après notre correspondant, le siège du mouvement d’Ennahdha de Mehdia et son contenu ont été incendiés dans la journée du vendredi 8 février 2013 et des altercations ont éclaté entre les forces de l’ordre et les citoyens.

Presse contre-révolutionnaire (MosaiqueFM.net, 8 février 2013)

 

Nabeul : Incendie de deux sièges d’Ennahdha et pillage de la fourrière municipale

Dans le gouvernorat de Nabeul, deux sièges du mouvement Ennahdha à Menzel Temime et à Hammam Ghezaz ont été incendiés jeudi 7 février 2013, ainsi qu’un pillage de la fourrière municipale a été enregistré.

20 individus ont été enregistrés [sic, NdJL] ainsi que 13 autres dans la région de Kelibia impliqués dans des actes de violence et de brigandage, 8 agents de la sûreté ont été blessés par des jets de pierre.

Presse contre-révolutionnaire (MosaiqueFM.net, 8 février 2013)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.