[Notre-Dame-des-Landes] Le pouvoir va tenter de vider la ZAD cette semaine

Le pouvoir va tenter de vider Notre-Dame des Landes cette semaine

Le 30 novembre, Patrick Lapouze, directeur de cabinet de la Préfecture de Loire-Atlantique, a signé deux arrêtés jumeaux. L’un interdit le transport de « tout carburant », dans quelque récipient que ce soit, sur les communes de Notre-Dame des Landes et Vigneux du 3 au 10 décembre. L’autre prohibe sur le même territoire et la même période le transport de « tout explosif, produit inflammable, feu d’artifice ».

http://juralib.noblogs.org/files/2012/12/231.jpg

Opération du 23 novembre

Jointe par BreizhJournal, la préfecture assure que la motivation de ces arrêtés est de « prévenir les troubles à l’ordre public » sur la ZAD et de « rétablir la légalité ». De source policière, ces arrêtés sont motivés par « l’organisation d’une opération de grande ampleur pour vider Notre-Dame des Landes des opposants ». Le pouvoir de Jean-Marc Ayrault, qui dévisse dans les sondages, est conscient du caractère illusoire du dialogue et n’a plus grand chose à perdre, ne veut pas se couvrir de ridicule en les laissant passer l’hiver sur zone. L’organisation d’une opération très prochaine nous est confirmée par des gendarmes de Loire-Atlantique « pour le milieu de la semaine ».

Un jugement en référé est attendu le 4 décembre pour décider si  les cabanes construites depuis le 17 novembre à la Châtaigneraie (la Chat Teigne), à l’ouest du bois de Rohanne, sont légales ou non par rapport au code de l’Urbanisme (Vinci-AGO a déposé plainte pour construction illégale) et si la force de l’ordre peut procéder à leur démolition. L’opération commencerait le 5 décembre au petit matin et s’étalerait sur deux ou trois jours. Elle pourrait reprendre le lundi 10 décembre en cas de résistance inattendue sur zone.

Breizh Journal, 2 décembre 2012


ND-des-Landes : explosifs interdits

La préfecture de Loire-Atlantique a interdit par arrêté le transport de carburant, d’explosifs, de produits inflammables et de feux d’artifice du 3 au 10 décembre dans la zone du futur aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Les deux arrêtés ont été pris « considérant les risques de troubles à l’ordre public durant la période du 3 décembre 2012 au 10 décembre 2012 » sur les communes de Notre-Dame-des-Landes et de Vigneux de Bretagne.

Les autorités veulent selon ces arrêtés éviter « les incendies de véhicules et de bâtiments » avec du carburant et « tout incident ou trouble à l’ordre public occasionné par l’utilisation inconsidérée des explosifs, produits inflammables et feux d’artifice ». Plusieurs personnes, dont un CRS et un gendarme déguisé en manifestant, ont été blessés lors d’affrontements dans le secteur les 24, 25 et 26 novembre.

Certains opposants à la construction du futur aéroport Grand ouest, installés sur la zone pour empêcher les travaux, ont lancé des cocktails Molotov et des fusées de détresse vers les forces de l’ordre qui ont utilisé pour leur part des grenades lacrymogènes et des grenades de désencerclement.

Dans une lettre ouverte adressée cette semaine au préfet de Loire-Atlantique, une praticienne affirmant avoir soigné des opposants sur place le week-end dernier aurait dénombré une trentaine de blessés, dont douze touchés par « des tirs de Flash-Ball » et six par des éclats de « bombes assourdissantes ».

Presse terroriste (Agence Faut Payer, 2 décembre 2012)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.