[Notre camp n’est pas celui de la mort] Réoccuper la ZAD, frapper les intérêts de Vinci et de l’État

À Notre-Dame-des-Landes ou ailleurs
Aucun compromis avec la société industrielle et ses projets mortifères

La Fédération des Travailleurs de la Terre et de l’Environnement (FTTE) de la CNT appelle à participer à la manifestation de réoccupation du 17 novembre 2012. Elle apporte son soutien aux nombreux occupants qui depuis trois semaines luttent pour préserver leurs lieux de vie face aux forces répressives de l’État socialo-vert.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0111.jpg

Partout où des expériences sont menées pour sortir de l’impasse de la société industrielle, l’État garant des intérêts des capitalistes envoie son chien de garde pour faire table rase des résistances.

Car à NDDL deux visions du monde s’affrontent, celle de la mort incarnée par Vinci et l’État avec ses prisons, son béton, ses lois, ses flics, leurs cauchemars … et celle de la vie réalisée par les occupants de la ZAD avec l’autosuffisance alimentaire, l’autonomie, l’autogestion, leurs libertés, leurs rêves.

Notre camp n’est pas celui de la mort, c’est pour cela que nous appelons à la réoccupation de la ZAD et également partout où cela est possible à manifester notre opposition au projet en frappant les intérêts de Vinci et de l’État.

Pour une paysannerie autonome et solidaire

Le 10 novembre 2012
CNT-FTTE

This entry was posted in Activités de la CNT, Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Notre camp n’est pas celui de la mort] Réoccuper la ZAD, frapper les intérêts de Vinci et de l’État

  1. marderin says:

    appel à la manif du 17 novembre : fuck off vinci / tractoclip:
    http://www.youtube.com/watch?v=2W8pZqvoBjc&feature=youtu.be

Comments are closed.