[Le JL vous l’avait bien dit] Merah était bel et bien « traité » par les services secrets français (3)

Le dossier secret-défense transmis à la Commission consultative du secret de la défense nationale n’a pas rassuré le ministre de l’Intérieur Manuel Valls sur les liens troubles entre Mohamed Merah et les services de renseignement, écrit jeudi 19 juillet Paris Match.

Le « djihadiste » qui a tué sept personnes en mars à Toulouse et Montauban est en effet qualifié de « fiable », terme utilisé pour qualifier une source, et non un islamiste « identifié comme dangereux » depuis 2010, précise l’hebdomadaire. (…)

Autre fait troublant : il n’y aurait dans le dossier que la photocopie de la première page du passeport de Mohamed Merah retrouvé lors de la perquisition à son domicile.

Les autres feuilles, avec les tampons d’entrée et de sortie des différents pays où il est passé, seraient manquantes. (…)

Presse estivale (Le Nouvel Observateur, 19 juillet 2012)

This entry was posted in Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , , . Bookmark the permalink.