[Vive l’Azawad libre !] Déclaration des notables et cadres de l’Azawad à l’issue de la rencontre de Gao des 25 et 26 avril 2012

République de l’Azawad
Unité-Justice-Liberté

Déclaration des notabilités coutumières religieuses et cadres de l’Azawad à l’issue de la rencontre historique tenue à Gao les 25 et 26 avril 2012

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335651192.jpg

Considérant l’existence des frontières entre le Mali et l’Azawad avant la colonisation française ;

Considérant la volonté mainte fois exprimée par les populations de l’Azawad à travers leurs chefs traditionnels de s’autogérer dans le respect strict de leurs susses et coutumes ;

Considérant la résurgence cyclique des révolutions azawadiennes contre le Mali (État occupant l’Azawad depuis 52 ans) ;

Considérant les représailles suivies des massacres des populations civiles à grande échelles orchestrées et occasionnées par ces soulèvements depuis 1963 ;

Considérant le déficit de développement de ce territoire occupé par cet État par rapport au reste du Mali ;

Considérant le détournement systématique des aides extérieurs pour faire face à ce déficit de développement par les gouvernements successif de l’ancien État occupant (Mali) ;

Considérant la non application effective des différents accords de paix signés avec l’État malien ;

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335651258.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335651322.jpg

Considérant le déficit dans l’utilisation des compétences parmi les Azawadis et la marginalisation des cadres politiques militaires et civiles dans le système administratif de l’ancien État occupant (Mali) ;

Considérant la libération totale au plan militaire du territoire de l’Azawad depuis le 04 Avril 2012 ;

Considérant la déclaration d’un cessez la feu unilatéral par le Mnla à la date de 05 avril 2012 ;

Considérant la proclamation solennelle l’État de l’Azawad par le MNLA le 06 avril 2012 à Gao ;

Considérant la présence des groupes armés étrangers d’organisations criminelles, de trafiquants de drogue, et j’en passe … dans l’Azawad avec la complicité active de l’ancien État occupant (Mali) ;

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335651400.jpg

Nous chefferies ; notabilités coutumières et religieuses ainsi les cadres de l’Azawad déclarons pleinement notre adhésion aux objectifs du MNLA (Mouvement National de libération de l’Azawad) ainsi qu’à sa déclaration d’indépendance ; affirmons de manière irrévocable et irréversibles l’indépendance de l’État de l’Azawad basé sur : L’égalité, l’Équité, la démocratie, la bonne gouvernance, la justice ; la liberté d’expression, le respect des droits humains sans distinctions de race, couleur et d’opinion.

• Proclamons notre volonté de nous opposer à toutes forme d’obstacle susceptible d’entraver ou de compromettre la cohésion, l’entente, l’unité, la paix et la quiétude des populations de l’Azawad dans leur diversité ethnique, politique, sociale et culturelle ;

• Lançons un appelle solennelle et pressant aux nouvelles autorités de Bamako en vu d’un dénuement pacifique au conflit entre le Mali voisin et l’Azawad a fin de combler les aspirations légitimes du peuple de nos deux peuples ;

• Lançons également un appelle pressant à la communauté internationale, aux grandes puissances d’Amérique, à l’union européenne, à la CEDAO ainsi qu’à toutes les bonnes volontés en vu de faciliter le règlement définitif et durable du conflit entre le Mali et l’Azawad ; afin de combler les aspirations légitimes de nos différents peuples ;

• Appelons les organisations internationale humanitaires à venir en aide aux populations de l’Azawad déplacées à l’intérieur de l’Azawad et refugiées à l’extérieurs et remercions les pays voisins pour l’accueil et le soutien aux populations ayant rejointes les frontières ;

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335651467.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335651485.jpg

• Demandons au Mouvement National de libération l’Azawad (MNLA), à ses autorités d’assurer intégralement la sécurité des toutes les organisations intervenants dans l’assistance aux populations de l’Azawad ;

• Exhortons tous les ressortissants de l’Azawad à regagner leur terroir et à participer activement a leur développement ;

• Exhortons les autorités de l’Azawad à rassurer toutes les filles et les fils de l’Azawad désirer de regagner leur pays et que l’Azawad ne sera plus jamais un champs de vengeance, d’injustice et d’inégalité ;

• Demandons sans délais au Mouvement National de Libération de l’Azawad de lever des missions des bonnes offices envi de rassembler toutes les filles et fils de l’Aawad sur le territoire l’Azawad.

• Exigeons des groupes armes de rejoindre et d’intègre sans délais l’Armée Nationale de l’Azawad (ANA) en vu de défendre l’intégrité territoriale de l’Azawad et d’assurer la sécurité des personnes et leurs biens.

• Demandons aux autorités de l’État de l’Azawad de réorganiser et discipliner les ports d’armes et invitons tous les groupes armés non azawadiens à quitter le territoire de notre pays sans conditions.

• Demandons enfin à la CEDAO de nous considérer comme un État souverain, nous respecter en tant que tel et s’abstenir de s’engager dans une solution militaire sans qui sera certainement sans issue.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335651574.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335651598.jpg

Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun
Porte parole des notables et cadres de l’Azawad

Gao le 26 avril 2012

Temoust

This entry was posted in General and tagged , , . Bookmark the permalink.