[Athènes] Nouveaux attentats à la bombe contre des ministères

Nuit du 8 au 9 avril :
Grèce : une bombe explose devant un ministère

Un engin incendiaire artisanal a explosé dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 avril devant une annexe du ministère grec de l’Administration, près du centre d’Athènes. L’explosion a provoqué d’importants dégâts matériels sans faire de victimes.

Les attentats de ce type sont récurrents en Grèce, la police les imputant à la mouvance anti-autoritaire locale, actuellement active contre l’austérité imposée au pays en contrepartie des prêts internationaux. Ils visent d’habitude des bâtiments publics, des banques, des représentations diplomatiques ou des sociétés étrangères.

Leur presse (Francetv.fr, 9 avril 2012)


3 avril :
Grèce : le bureau de l’ex-Premier ministre attaqué

Un engin incendiaire a explosé mardi devant le bureau de l’ancien Premier ministre grec Costas Simitis dans le centre d’Athènes provoquant un incendie qui a été rapidement éteint, a annoncé une source policière. L’attaque a eu lieu au cinquième étage d’un bâtiment situé dans le centre de la capitale grecque à environ 21 heures, heure locale.

Les pompiers ont forcé la porte du bureau mais personne ne se trouvait l’intérieur, a indiqué la chaîne de télévision Skai. Personne n’a été blessé.

Le bureau de Costas Simitis avait déjà fait l’objet d’une attaque en 2010.

Leur presse (Europe1.fr avec AFP, 3 avril 2012)

This entry was posted in L'insurrection grecque de décembre 2008 et ses suites and tagged . Bookmark the permalink.