[Saint-Denis] Une SDF s’immole par le feu

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1306834526.jpg

Une femme en demande de logement a tenté de s’immoler par le feu mercredi après-midi dans le hall de la mairie de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le pronostic vital de cette femme âgée d’une quarantaine d’années est réservé. Elle a été brûlée à 80% et transférée dans un centre pour grands brûlés à Lesquin (Nord).

Selon une source proche de l’enquête, elle s’est aspergée d’essence vers 15 heures puis a allumé un briquet. Le personnel d’accueil et de sécurité de la mairie ainsi qu’un habitant sont rapidement intervenus. « Cette dame avait des problèmes de logement, elle était hébergée par le 115 et avait demandé un logement stable », a indiqué la mairie en précisant qu’elle « s’était  adressée sur un ton violent aux agents d’accueil » avant de commettre cet acte.

Ce n’est pas la première que la mairie de Saint-Denis est le théâtre d’un tel drame. Déjà en mars 2011, un SDF de 45 ans s’était aspergé d’essence et avait mis le feu, à l’accueil de la mairie, également pour réclamer un logement. (…)

Leur presse (Agence Faut Payer, 15 février 2012)


Pour rappel (liste non exhaustive) :

Une victime de l’arbitraire s’immole devant le Palais d’Injustice de Paris (février 2011)

Un esclave de France Telecom s’immole à Mérignac (avril 2011)

Une prof s’immole dans un lycée de Béziers (octobre 2011)

Une femme tente de s’immoler devant l’Elysée (octobre 2011)

Et :

Un SDF tente de s’immoler devant la mairie (Saint-Priest, 2 février 2012)

Un travailleur handicapé de Carrefour tente de s’immoler après une réunion du « Comité d’hygiène et sécurité » (Chambourcy, 10 février 2012)

Une mère tente de s’immoler parce que l’Etat lui vole ses enfants (Carcassonne, 10 février 2012)

This entry was posted in Luttes du logement and tagged . Bookmark the permalink.

1 Response to [Saint-Denis] Une SDF s’immole par le feu

  1. ***** says:

    La femme en demande de logement qui s’est immolée par le feu mercredi dans le hall de la mairie de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est décédée jeudi.

    Mercredi, à 15 heures, cette femme de 38 ans, mère de six enfants, était entrée dans la mairie, avait eu une conversation assez violente avec un agent d’accueil, puis s’était aspergée d’essence avant d’allumer un briquet.

    Malgré l’intervention d’agents de sécurité et d’accueil ainsi que d’un habitant, elle a été très gravement brûlée. Héliportée dans un centre pour grands brûlés à Lille, elle n’a pu être sauvée. Son décès a été prononcé jeudi à 15 heures.

    Cette femme avait d’abord été hébergée par le 115 dans un hôtel dans le Val-de-Marne puis à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, a indiqué la mairie de Saint-Denis. Elle avait déposé une demande de logement en 2009 auprès de cette ville.

    La mairie dénonce «un drame du mal-logement». Cette femme était par ailleurs dans une situation familiale très compliquée, selon plusieurs sources.

    (AFP)

Comments are closed.