50 ans de l’Université de Nantes : le Président de la fac entarté ! Joyeux anniversaire !

« Une vraie crème, ce privatiseur en chef »

Le ventripotent Président de l’Université de Nantes, Yves Lecointe, a reçu un cadeau crémeux à l’occasion d’un colloque « L’Université, demain » sur le campus.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1323423279.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1323423342.jpg

Pour rappel, ce brave homme, en bon caniche du pouvoir, avait tenu le 1er décembre une réunion durant laquelle il martelait un fort joli discours managerial aux personnels de la fac dans un amphithéâtre :

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1323423319.jpg« Gérer la masse salariale », « réductions budgétaires », « réduire les coûts », « appel d’offre », « s’adapter au marché », « faire sauter le tabou des frais d’inscriptions »… Ce sont ses propos.

Il y a deux ans, déjà, Lecointe le Hardi était en pointe pour réprimer les luttes contre la réforme LRU du gouvernement.

Aujourd’hui, en faisant semblant de s’étonner du désengagement « inattendu » de l’État dans le budget de la fac, il se met encore en avant pour mieux la privatiser, précariser ses personnels, augmenter les frais d’inscriptions, supprimer des filières… Bref, créer un enseignement supérieur au service des riches et des patrons.

Nous tenions à remercier ce gestionnaire qui a su mettre en place une université sponsorisée par les multinationales.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1323423297.jpg

La chantilly sied à ravir à son crâne chauve et tout lustré (à l’image de sa Berline avec chauffeur).

Notre offrande crémeuse est également un avertissement pour les amis de Lecointe : les barons socialistes locaux, mais également les chefaillons syndicaux étudiants qui enterrent nos luttes, venus assister au colloque et se gaver de petits fours (pas de déficit pour leurs frais de bouche).

Merci, et heureux anniversaire.

Fraction Terroriste Pâtissière

Indymedia Nantes, 8 décembre 2011.


Nantes : le président de l’université entarté

C’est la Fraction Terroriste Pâtissière qui le revendique dans un communiqué, Yves Lecointe, le président de l’université de Nantes a été entarté ce jeudi 8 décembre. Le président se rendait à pied au colloque sur l’université de « demain » dans le cadre des 50 ans de l’université quand il a croisé un groupe de jeunes, une jeune fille lui a alors jeté une tarte à la crème à la figure. Dans leur communiqué, les membres de la Fraction Terroriste Pâtissière reprochent notamment au président de se mettre « encore en avant pour mieux la privatiser, précariser ses personnels, augmenter les frais d’inscriptions, supprimer des filières… Bref, créer un enseignement supérieur au service des riches et des patrons ». L’université a bien confirmé les faits.

Leur presse (Presse-Océan), 9 décembre 2011.

This entry was posted in Éducation and tagged , . Bookmark the permalink.