Nouvelles de Tunisie

La ville frontalière de Sakiet Sidi Youssef (gouvernorat du Kef) connaît depuis mardi une paralysie totale des activités administratives, sociales et économiques à cause des mouvements de protestation observés par de jeunes chômeurs dans la région.

Les protestataires revendiquent leur droit à l’emploi et au développement.

Tous les accès à la ville, dont le poste frontière, ont été bloqués par ces jeunes. (…)

Leur presse (TAP, 7 décembre 2011)

Ce jeudi 8 décembre, les forces de l’ordre ont décidé d’intervenir et de mettre fin aux manifestations et aux sit-ins qui paralysent le gouvernorat de Gafsa depuis quelques semaines.

La situation a dégénéré quand la police a arraché les tentes installées devant le siège du gouvernorat. Plusieurs sit-inneurs ont bloqué la route menant au centre-ville de Gafsa.

Les forces de l’ordre ont été contraintes d’utiliser le gaz lacrymogène contre les manifestants pour les disperser mais ces derniers ont riposté par des jets de pierres.

Leur presse (Shems FM, 8 décembre 2011)

(…) il y a péril en la demeure. Surtout après la démission du gouverneur de Gabès suite aux sit-in interminables au port, dans les sociétés des ciments, des produits chimiques, de production de gaz… Dans les coulisses et pour les mêmes motifs, on parle d’une prochaine démission du préfet de Gafsa ou encore de Sidi Bouzid… Les choses se corsent et tournent au vinaigre.

Vendredi, M. Caïd Essebsi accueillera à la Kasbah de Tunis, des représentants des syndicats et des représentants des sociétés qui veulent satisfaire les demandes urgentes de leurs employés.

Leur presse (Kapitalis, 8 décembre 2011)

Que se passe-t-il au gouvernorat de Gabès ? Des protestations partout, des activités paralysées, des réclamations illimitées… (…)

Jeudi 8 décembre, les agents de la poste sont entrés dans une grève ouverte. Le mercredi, des protestataires ont suspendu leur travail dans trois unités de fourniture de gaz.

Les unités sont à l’arrêt pour rupture de stock en gaz, le navire transportant le produit ne pouvant pas accoster au port commercial de Gabès, à cause du sit-in du personnel du port.

En outre, un groupe de chômeurs d’El Hamma a arrêté la station de pompage d’eau de Chatt El Fjij qui alimente la région de Gabès avec 450 mètres cubes d’eau potables et à usage industriel.

Leur presse (Investir en Tunisie, 8 décembre 2011)

Un groupe d’habitants de Larach, l’une des banlieues de Hammamet, a empêché, mercredi 7 décembre 2011, les équipes de tournage d’un film italien de rejoindre leur studio pour poursuivre leur travail, selon une déclaration de l’acteur tunisien Jamel Madani à Mosaïque Fm.

Les habitants réclament le réapprovisionnement de la localité en eau potable. Malgré tous les efforts du délégué, ils campent sur leur position. Tous attendent le gouverneur qui est le seul habilité à prendre les décisions.

Jamel Madani appelle les responsables notamment le ministre de la Culture et celui du Développement régional à intervenir dans les plus brefs délais, afin de permettre de limiter les coûts élevés relatifs à chaque journée de travail.

Leur presse (BusinessNews.com.tn, 7 décembre 2011)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , . Bookmark the permalink.