Week-end de la folie ordinaire organisé par Utopsy les 7 et 8 mars 2015

WEEK-END DE LA FOLIE ORDINAIRE
organisé par Utopsy

samedi 7 mars et dimanche 8 mars 2015 de 14h à 20h
au Lieu Dit, 6 rue Sorbier, Paris 20e
ENTRÉE LIBRE

À écouter en direct sur Radio Colifata

Reprenant le détournement de la semaine d’information sur la santé mentale opérée par le collectif Artaud à Reims, Utopsy lance le week-end de la folie ordinaire les 7 et 8 mars, au Lieu Dit.

Ce week-end a pour ambition de fédérer des collectifs de soins, d’accompagnement, de culture, de citoyenneté, des collectifs militants quel qu’en soit le domaine, autour de pratiques inventives œuvrant à construire des espaces d’hospitalité. Nous pensons que les pratiques micropolitiques qui tendent à travailler, transformer, subvertir les dispositifs asservissants de la normativité néolibérale nécessitent d’être partagées.

Nous refusons que nos pratiques, nos métiers, nos personnes soient uniformément pliés et vidés de leur sens par les exigences de la concurrence dans tous les domaines de la vie. Nous nous opposons aux procédures homogénéisantes, totalisantes, préétablies se présentant comme naturelles et immuables. Nous voulons confronter les tentatives, aussi infimes soient-elles, qui partent de la rencontre avec le réel pour chercher des voies d’émancipation et d’accueil pour tous les êtres humains.

Dans ce moment où la confusion règne, tant dans les discours que dans les actes politiques, où les mots de la révolution, de liberté, ainsi que les pratiques traditionnelles de la contestation sont confisqués par les forces réactionnaires, nous souhaitons mettre en forme, dans le temps présent, de nouveaux rapports de force à partir du terrain et créer de nouvelles formes pour penser le monde. Il s’agirait de viser l’émergence de processus émancipateurs qui seraient distincts des mots positifs du management ainsi que de l’idéalisation d’âges d’or passés, tout en assumant leurs liens à l’histoire des luttes précédentes : tel pourrait être un des enjeux — nécessairement préliminaire — de ce week-end.

Un peu partout, de nombreuses expériences existent qui entendent soutenir la vie vivante : création collective d’un journal, d’une revue, d’une radio, d’un espace de parole, de formation, de partage de la vie quotidienne… Émergence d’un temps où l’on prend juste le temps… Bidouillages divers ou trucs variés qui modifient quelque chose de l’ambiance… Partager ces pratiques en nous rencontrant, en confrontant ces formes alternatives, en échangeant pour inventer un autre rapport aux normes du temps présent ouvrira potentiellement à de nouveaux communs là où nous sommes.

Avec la participation de l’association Humapsy, du collectif Encore Heureux, de la radio La Colifata, de la revue « Jef Klak », de la revue « Les Nouveaux Cahiers pour la Folie », du collectif Artaud, de La Case de Santé à Toulouse, de l’association La Main à l’Oreille, du café associatif « La Commune », du collectif Zones d’attraction, de l’association « les alentours », de l’atelier journal « Et tout et tout » d’Asnières, du journal « Ode aux dindons », de l’association Lizières et de musiciens pour un concert improvisé le samedi à 19h

UTOPSY

This entry was posted in Nos corps nous appartiennent and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.