[PCC dégage !] Hourra pour les « folles » de la place Tiananmen !

Des grand-mères nues pour défendre les droits de l’homme à Pékin

Des grands-mères ont protesté nues devant l’ambassade américaine à Pékin pour dénoncer la violation des droits humains qu’auraient [sic] subi leurs fils et leurs filles militants. Quatre mamies âgées de 65, 66, 68 et 73 ans se sont déshabillées vendredi dernier, laissant apparaître des phrases en chinois écrites sur leur peau.

 http://juralib.noblogs.org/files/2014/07/01.jpg

Certaines de ces phrases dénonçaient la corruption généralisée en Chine : « Jetez fonctionnaires corrompus ! À bas la corruption ! » et d’autres détaillaient des injustices qu’auraient vécu des membres de leur famille.

Selon les manifestantes, leurs fils et leurs filles étaient des militants des droits de l’homme et souffrent aujourd’hui de torture et de mauvais traitements durant leur détention. Leurs enfants avaient exprimé leurs griefs sous forme de lettres ou d’appels au gouvernement, ce qui les auraient menés à une peine de 18 ans de prison.

L’une d’entre elles témoigne : « Ma fille Guo Hailing a été impliquée dans une affaire de chantage au gouvernement et a été arrêtée par des fonctionnaires corrompus, alors qu’elle avait été violée. »

Une autre raconte : « Mon fils Yang Jinde a été condamné à 18 ans de prison simplement pour avoir lancé une pétition réclamant la réparation d’injustices. Après avoir été torturé, il est aujourd’hui handicapé. »

Les quatre femmes ont finalement été arrêtées par la police. Il s’agit de leur seconde intervention. Elles avaient en effet déjà été arrêtées une première fois le 25 mai dernier, après avoir protesté nues sur la place Tiananmen.

Publié par des journaleux qui baissent leur froc devant le patron (Chine Informations, 1er juillet 2014)

This entry was posted in Les luttes de classe en Chine and tagged , , , , . Bookmark the permalink.