[Maison d’arrêt de Douai] Les porte-clefs travaillent

Lomme, Loos et les Weppes. « Club Med » dans une prison du Nord ? Les sourires des détenus sur Facebook

Quatre copains, dont l’un est déguisé en Père-Noël, posent, hilares, assis sur un lit superposé métallique. Devant eux, sur une petite table dans une pièce que l’on devine exiguë, plusieurs assiettes pleines de bonnes choses. C’est une photo prise dans une cellule d’une prison du Nord, dont la source qui nous l’a montrée ne souhaite pas révéler le nom. Le cliché est publié sur Facebook, sur le profil créé par un détenu… lors de sa détention.

http://juralib.noblogs.org/files/2014/05/014.jpg

La photo, publiée sur Facebook, d’un détenu fumant le narguilé dans sa cellule.

Un portable a été saisi récemment dans cette prison nordiste. En fouillant à l’intérieur, les enquêteurs ont découvert que le détenu en question était non seulement un fervent utilisateur de Facebook, mais aussi, et surtout, que lui et sa bande postent des photos de leur vie en cellule sur le réseau social. Avec des commentaires parfois évocateurs : « Deux-trois promenades tu me croyais déjà mort ! Mon glock te mettra à genoux ! », écrit un détenu, posant dans sa cellule, un narguilé à la main, entouré d’un nuage de fumée. Un « glock » est une arme, qui serait connue pour être peu aisément détectée par les portiques d’entrée en détention.

La vie quotidienne de ces prisonniers semble, à regarder leurs profils Facebook, étayer les propos des syndicats de la pénitentiaire, qui parlent de « Club Med ». Une photo montre deux jeunes, doigts en V de la victoire, sourires aux lèvres… dans la cour de promenade. Une autre met en scène une équipe de foot de détenus : tous portent des T-shirts jaunes siglés « Los Bandidos »…

« En prison, c’est du tout et n’importe quoi ! »

Face à ces témoignages publics de l’ambiance en détention, les syndicalistes de FO-Pénitentiaire bondissent. « On veut dénoncer le laxisme. On voit bien qu’ils font tout, sauf des efforts pour se réinsérer. En prison, c’est du tout et n’importe quoi ! Le but, normalement, c’est de rendre les gens plus honnêtes, meilleurs que quand ils sont entrés en prison, non ? », s’anime Cédric Desprez, délégué FO-Pénitentiaire. Afin de dénoncer leurs conditions de travail en détention, les surveillants de la région, suivant un mot d’ordre de FO-Pénitentiaire, bloqueront la maison d’arrêt de Douai jeudi dès 6 h 30, avant d’enchaîner par une opération escargot sur l’A1, jusqu’au siège de la direction interrégionale de l’administration pénitentiaire à Lille.

Presse carcérale (Plana Radenovic, lavoixdunord.fr, 12 mai 2014)

This entry was posted in Beau comme une prison qui brûle and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Maison d’arrêt de Douai] Les porte-clefs travaillent

  1. CNT-AIT/63 says:

    Clermont Ferrand le 19 mai : soirée de soutien à l’Anarchist Black Cross de Minsk à l’Hotel des Vils
    http://anarsixtrois.unblog.fr/2014/05/12/clermont-ferrand-le-19-mai-soiree-de-soutien-a-lanarchist-black-cross-de-minsk-a-lhotel-des-vils/

Comments are closed.