[Afrique du Sud] Comment accommoder le ministre

Colère contre la misère à Johannesbourg

Un ministre sud-africain a été attaqué à coups de pierres par des habitants d’un bidonville à Johannesbourg dimanche lors d’une campagne pour le Congrès national africain (ANC).

L’attaque s’est produite lors que le ministre des Sports et des Loisirs, Fikile Mbalula était en tournée de campagne porte-à-porte, a indiqué la police.

La tournée de M. Fikile a été interrompue lorsque les résidents mécontents dans un bidonville ont jeté des pierres sur lui, a signalé un porte-parole de la police Thulani Ngubane.

M. Fikile, escorté par des gardes du corps, n’a pas été blessé, a noté M. Ngubane.

Cependant, des émeutiers ont brûlé ensuite une salle communautaire, un centre municipal et la maison d’un conseiller de l’ANC, selon le porte-parole.

Les résidents ont attaqué M. Fikile pour manifester leur colère contre le gouvernement dirigé par l’ANC pour son incapacité à fournir des services adéquats dans la région, où une ceinture de platine est durement touchée par une grève paralysante depuis le 23 janvier, selon la police.

Les émeutiers appartiennent à l’Association des mineurs et l’Union de construction (AMCU) qui organise la grève, ont confirmé des sources.

Leur presse (Ici Lomé, 28 avril 2014) via Solidarité ouvrière

 

Violences électorales dans la ceinture du platine

JOHANNESBURG, 27 avril (Reuters) – La police sud-africaine a eu recours dimanche à des canons à eau et à des grenades assourdissantes pour disperser des manifestants dans la « ceinture du platine » près de Johannesburg après une visite mouvementée d’un ministre venu faire campagne en vue des élections du 7 mai.

Deux salles municipales et le domicile d’un élu du Congrès national africain (ANC), au pouvoir, ont été incendiés, a déclaré un porte-parole de la police, Thulani Ngubane, sans identifier les émeutiers.

D’après les médias sud-africains et des responsables syndicaux, le ministre des Sports, Fikile Mbalula, a été agressé par des adhérents de l’AMCU (Association of Mineworkers and Construction Union), le syndicat à l’origine d’une grève de trois mois dans les mines de la région.

Le ministre des Sports a dû être évacué sous escorte policière après avoir été confronté, en compagnie de militants de l’ANC, à une foule hostile dans le bidonville de Freedom Park au nord-ouest de Johannesburg, a déclaré le porte-parole de la police, ajoutant que la manifestation avait ensuite dégénéré en émeute.

Secrétaire régional du Syndicat national des mineurs (NUM), allié stratégique de l’ANC mais grand rival de l’AMCU, Sydwell Dokolwana a déclaré à Reuters qu’il se trouvait avec le ministre au moment de la confrontation et que plusieurs personnes avaient été blessées dans les échauffourées.

« Il y avait un groupe d’une centaine de types avec des chemises de l’AMCU. Pour nous, ça a été sauve qui peut », a-t-il raconté.

« Ils disaient qu’ils ne nous laisseraient faire campagne que si l’ANC les soutenait pour obtenir 12.500 rands », a-t-il ajouté.

L’AMCU exige un doublement du salaire minimum pour les mineurs pour le porter à 12.500 rands (850 euros). Malgré 13 semaines de grève, les discussions la semaine passée avec les dirigeants des groupes Anglo American Platinum, Impala Platinum et Lonmin se sont soldées par un échec.

Leur presse (Reuters, 27 avril 2014)

This entry was posted in Radicalisation des luttes ouvrières and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.