[Révolution tunisienne] Des nouvelles du bassin minier de Gafsa

Blocage des chemins de fer à Ksar Gafsa, usage de bombes lacrymogènes

Les unités sécuritaires ont dû faire usage de tirs de bombes à gaz lacrymogène, ce samedi 18 Janvier 2014, suite au blocage des chemins de fers transportant du phosphate, dans la délégation de Ksar à Gafsa, pour disperser les manifestants qui sont derrière ce blocage.

Les manifestants, la plupart des chômeurs, se sont interposés contre l’acheminement du phosphate, mettant en péril les intérêts des citoyens.

Wahid Mabrouk, secrétaire général du syndicat des unités d’intervention rapide, est intervenu sur radio Shems FM, et a assuré que la sûreté nationale n’est pas contre les manifestants ni contre leurs demandes, affirmant que le siège des forces d’intervention rapide a été attaqué par plusieurs individus.

Presse contre-révolutionnaire (A. Chennoufi, Tunivisions.net, 18 janvier 2014)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , . Bookmark the permalink.