Besançon sous-surveillance

Dans les rues, dans les transports en commun, devant les commerces et les écoles… Les caméras se multiplient ! La vidéo-surveillance enregistre nos faits et gestes au quotidien, alors que les dispositifs de contrôle ne cessent de s’intensifier et de se perfectionner. Dans ce contexte, « Sous-surveillance.net » propose un outil de lutte. Ce projet permet à chaque ville de se doter facilement d’un site local de cartographie des caméras, publiques comme privées, qui filment l’espace public.

Nous venons d’en créer un sur Besançon :

besancon.sous-surveillance.net

Cette cartographie est participative, collaborative et accessible au plus grand nombre. Elle permet de rendre visible la prolifération des caméras tout en collectant un maximum d’informations les concernant. Dès maintenant, chacun et chacune peut s’approprier le site, lutter, agir, participer, partager ses idées, informer, consulter la revue de presse et se réapproprier l’espace urbain !

Lyon, Bourges, Marseille, Paris, Toulouse, Angers, Clermont-Ferrand, Rennes, Dijon, Luxembourg… ont déjà lancé leur site ou préparent son lancement, et maintenant Besançon ! À nous de jouer pour déjouer la surveillance ! (…)

13 janvier 2014

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Critique des médias, La police travaille, Vidéosurveillance, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.