[Prisonniers en lutte pour leur dignité] Mutinerie à la maison d’arrêt de Blois

Fin de quatre heures de mutinerie à la maison d’arrêt de Blois

Une soixantaine de détenus ont saccagé un secteur de la prison lundi, après la découverte d’un prisonnier mort le matin même.

La mutinerie a duré quatre heures, lundi 19 août, à la maison d’arrêt de Blois (Loir-et-Cher). Vers 10h30, après la promenade, une soixantaine de détenus ont commencé à saccager un secteur de la prison. Les mutins ont été maîtrisés, en début d’après-midi. C’est la découverte d’un prisonnier mort dans sa cellule, le matin même, qui a déclenché la révolte.

Selon les médecins, une rupture d’anévrisme est à l’origine de la mort du prisonnier. Un diagnostic que ses codétenus ont contesté. « Les détenus ont d’abord refusé de remonter de promenade, puis ils sont entrés en force et ont investi un secteur de la prison », a expliqué le secrétaire national FO-Pénitentiaire, David Daems. Selon lui, les révoltés ont alors commis « des actes de vandalisme en saccageant les équipements ».

Le soulèvement a pris fin vers 14h20. « Les détenus sont en passe d’être réintégrés, les contrôles et vérifications se poursuivent », a déclaré le syndicaliste. Une quarantaine de membres des Équipes régionales d’intervention et de sécurité (Eris) avaient été envoyés en renfort depuis Paris. Aucun blessé et aucune prise d’otage n’est à déplorer.

Presse carcérale (francetvinfo.fr avec l’Agence Faut Payer, 19 août 2013)

This entry was posted in Beau comme une prison qui brûle and tagged , , , . Bookmark the permalink.

One Response to [Prisonniers en lutte pour leur dignité] Mutinerie à la maison d’arrêt de Blois

Comments are closed.