[Istanbul occupée] Ils renvoient les bombes lacrymogènes aux flics

http://juralib.noblogs.org/files/2013/06/117.jpg

À Istanbul, des milliers d’enfants vivent dans la rue. Qu’ils se croient être le véritable problème d’Istanbul. Un article circulant dans des médias sociaux remarque que les enfants de la rue ont trouvé de l’amitié, l’amour, à quoi manger avec la résistance de Gezi. Alors ils vont à l’avant dans des conflits avec la police en mettant leurs vies en danger. Ils renvoient, les bombes lacrymogènes vers les flics. (Aforum)

This entry was posted in General and tagged , , . Bookmark the permalink.