[Chronique de Youv derrière les barreaux] « L’argent sale a noirci nos cœurs mais qu’est-ce que tu veux que je dise à cet ADO qui croit en la rue et en ses convictions qui prônent la rébellion économique. Tu peux pas lui en vouloir de vouloir gonfler son pouvoir d’achat par tous les moyens. Il va y arriver sûrement mais au risque d’être dépassé par la facilité d’obtention de l’argent sale. La gourmandise prendra le dessus sur ses intentions premières qui étaient nobles. Mais elles se sont laissé noyer par son envie d’AUDI RS6 »

http://juralib.noblogs.org/files/2012/09/0513.jpg[29 juillet 2012]
Suicide à l’argent sale

On s’est empiffrés d’argent sale mais à qui profite toutes ces montagnes d’oseille si ce n’est pour enrichir le TRÉSOR PUBLIC ou financer la balle que tu recevras dans le dos tirée par ton associé.

Tu fais les beaux jours de ton avocat que tu arroses à coups de billets verts. Tout ça te semble éternel mais le jour de ta mort, on te recouvrira de sable comme le clochard que tu méprisais assis devant la supérette. La seule différence entre vous sera ton corbillard MERCO-BENZ qui t’escortera jusqu’au cimetière.

Pendant ton autopsie, on a retrouvé de la poudre entre tes narines.

OK, OK je suis au courant pour la fracture sociale mais ne justifie pas ton film d’hor­reur de la veille par ta condition sociale. Ça sonne faux. Quand l’oseille sale paye, tu as zappé tes cas sociaux, compagnons de misère pour t’exiler en Espagne avec des ZAHIA au pluriel.

J’ai failli y croire, j’avoue même que pendant longtemps j’y ai cru jusqu’au jour où on m’a dit que ça passait toutes ses nuits dans des NIGHT-CLUBS de la capitale.

Loin est le temps du combattant d’autrefois, militant de la première heure. Ça se battait pour une cause collective mais beaucoup ont fini par jouer en solo. Combat individuel. Beaucoup se sont perdus et se sont laissé avoir par l’appât du gain et ont dévié du CODE DE L’HONNEUR.

L’argent sale a noirci nos cœurs mais qu’est-ce que tu veux que je dise à cet ADO qui croit en la rue et en ses convictions qui prônent la rébellion économique. Tu peux pas lui en vouloir de vouloir gonfler son pouvoir d’achat par tous les moyens. Il va y arriver sûrement mais au risque d’être dépassé par la facilité d’obtention de l’argent sale. La gourmandise prendra le dessus sur ses intentions premières qui étaient nobles. Mais elles se sont laissé noyer par son envie d’AUDI RS6.

Ça se rend à la boucherie en berline de luxe. Le HARAM paye à c’que j’vois !!! Je vois aussi qu’il a corrompu des principes MAIS DE QUELS PRINCIPES TU M’PARLES ??? Quand tu n’as qu’un petit paquet de chips à l’heure du FTOUR (repas pris à la rupture du jeûne).

Vaut mieux un peu bien acquis que beaucoup mal acquis. OUI mais va expliquer ça à une famille qui crève la dalle. Toutes ces belles phrases sont souvent prononcées par des gens qui manquent de rien.

C’est ce vice de procédure qui a fait rentrer la poudre dans nos rues en lui sortant le tapis rouge. Dramatique trajectoire, mettez les petits frères à l’abri et dites-leur bien que le meilleur moyen de blanchir son argent c’est l’école !!!

[La Chronique de Youv derrière les barreaux est disponible en téléchargement gratuit sur le site des Éditions Antisociales. Elle est à suivre sur le compte Facebook dédié.]

This entry was posted in Beau comme une prison qui brûle and tagged , . Bookmark the permalink.