[Louhans, samedi 25 mai] Conférence sur le nazisme

Conférence – débat avec François ROUX  (auteur du livre : Auriez-vous crié « Heil Hitler » ? Soumission et résistances au nazisme : l’Allemagne vue d’en bas 1918-1946)

Samedi 25 mai 2013 à 15 heures à Louhans,
salle 15 rue Ferdinand Bourgeois.

Entrée libre (possibilité d’acheter le bouquin sur place ou à la librairie FORUM 56 Grande Rue à Louhans.

Organisation : le groupe libertaire de Saône-et-Loire, la Vache Noire et le Syndicat CNT 71.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/05/08.jpg

Si une crise profonde et durable ébranlait nos « démocraties », saurions-nous résister à la tentation fasciste ?

Le 31 janvier 1933, 32 millions d’Allemands qui n’ont pas voté Hitler voient arriver au pouvoir le parti nazi suite à une manœuvre de l’élite réactionnaire (militaires, monarchistes, industriels, politiciens, intellectuels, bureaucrates) qui tient la république de Weimar. 32 millions d’Allemands (et les autres) se retrouvent rapidement pris au piège d’un régime de terreur, fruit des conséquences de la crise économique, des séquelles de la révolution avortée de 1918/1919, du discrédit de la classe politique, de l’aveuglement des partis réformistes ou « révolutionnaires ».

En s’appuyant sur des centaines de témoignages et les travaux des historiens, François ROUX propose une synthèse de l’histoire chaotique et méconnue des Allemands et de l’Allemagne de 1918 à 1946.

Comment les individus, les groupes sociaux se comportent-ils et réagissent-ils à la suppression des libertés, à l’embrigadement, aux persécutions politiques et raciales, à la guerre, au génocide ?

Quels compromis sont nécessaires pour survivre ?

Est-il possible de ne pas collaborer avec la machine et l’état nazi ?

Est-il possible de résister et comment ?

Loin des analyses basées sur une spécificité culturelle allemande comme d’un quelconque déterminisme social, François ROUX étudie les mécanismes psychologiques et sociaux ayant conduit les Allemands à accepter de se soumettre aux ordres et à l’autorité mais aussi à résister et à agir contre le système nazi.

Plus largement est posée la question de notre capacité (individuelle et collective) à résister à l’autorité, à refuser d’accepter et d’obéir dans une période de crise environnementale et capitaliste d’une extrême gravité.

Passionné par l’histoire, François ROUX a également publié en 2006 : La Grande Guerre inconnue. Les poilus contre l’armée française.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/05/09.jpg

This entry was posted in Activités de la CNT, Antifascisme and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.