Aube Dorée dégagée de Potamia (Thassos)

Potamia : Les villageois ne veulent pas des néo-nazis

Dimanche 31 mars, les habitants du petit village de Potamia sur l’île de Thassos ont réagi avec colère à la tentative d’implantation des néo-nazis de l’Aube Dorée qui voulaient y faire une distribution de nourriture.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/04/081.jpg

Les habitants, brandissant des banderoles avec des slogans contre l’Aube Dorée et son idéologie ne les ont pas laissé s’installer et ont forcé à quitter le village, leur disant qu’on ne veut pas d’eux ici.

Cette manifestation était organisée par des membres de la société culturelle locale, l’équipe de football et d’autres habitants du village. Ils se sont rassemblés sur la place de Potamia et après avoir isolé les hommes portant les uniformes noirs typiques du parti d’extrême-droite, les villageois leur ont dit qu’on ne voulait ni de leurs produits ni d’eux et ont exigé que les néo-nazis quittent le village.

Les habitants de Potamia avait écrit sur leurs banderoles des slogans comme « le fascisme ne vaincra pas. Ne devenez pas les poissons dans leurs filets » et « La lutte vaincra le fascisme » et ont scandé des slogans similaires.

Quelques jours avant déjà, l’Aube Dorée avait déjà tenté une distribution de nourriture à Limenakia, un autre village de l’île de Thassos, distribution qui avait été un échec puisque très peu de personnes (trois en tout) avaient répondu à l’appel des néo-nazis.

Leur presse (Greek Reporter) via Solidarité ouvrière, 7 avril 2013

This entry was posted in Antifascisme, L'insurrection grecque de décembre 2008 et ses suites and tagged , , , , . Bookmark the permalink.