[Gland, Suisse] Nique la police

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/0511.jpg

(…) L’adjudant Ehinger indique que d’autres investigations sont en cours, notamment pour identifier l’auteur des inscriptions « NLP » (nique la police) commises sur les vitrines du poste de gendarmerie en décembre dernier. (…) – Publié par des larbins de la maison Poulaga (Yves Merz, 24heures.ch, 19 mars 2013)

This entry was posted in Graffitis divers, La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , . Bookmark the permalink.