[Révolution tunisienne] Ghannouchi dégagé de Thala

R. Ghannouchi chahuté et dégagé de Thala

Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, le ministre des affaires religieuses, Nourredine Khademi ainsi que le député  de l’ANC, Walid Bannani ont été accueillis sur les chapeaux de roues ce dimanche à Thala (gouvernorat de Kasserine).

Protestant contre la présence des représentants d’Ennahdha à l’inhumation du militant Ahmed Rahmouni, plusieurs citoyens se sont rassemblés et ont scandé « dégage, dégage » au visage de Rached Ghannouchi et ont saccagé sa voiture si bien qu’il a dû être évacué sous très haute surveillance, rapporte Mosaique Fm.

Presse contre-révolutionnaire (TunisieNumerique.com, 3 mars 2013)

 

(…) Selon Zoubeir Echhoudi, directeur du cabinet de Rached Ghannouchi, quelques jeunes ont jeté des pierres sur le cortège des membres d’Ennhada, qui venaient assister à la ré-inhumation d’un militant tunisien exécuté en 1963 sous le régime du premier président tunisien, Habib Bourguiba. À la demande de la famille, la dépouille d’Ahmed Rahmouni avait été exhumée pour subir une autopsie afin de déterminer les vraies causes du décès.

Depuis un an, plusieurs figures politiques ont été agressées par des citoyens tunisiens mécontents du rendement du gouvernement.

Presse contre-révolutionnaire (AtlasInfo.fr, 3 mars 2013)

 

(…) Selon Shems Fm, les membres du Front Populaire qui voulaient prononcer une élégie en hommage au militant Ahmed Rahmouni, ont également été chassés des lieux par les présents.

Presse contre-révolutionnaire (Business News, 3 mars 2013)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.