[Révolution tunisienne] Mort aux vaches !

Tunisie : un policier dans le coma

Un policier tunisien se trouve actuellement ans le coma, après avoir été tabassé dans la nuit par des manifestants qui ont aussi incendié un commissariat dans la ville de Gafsa, dans l’instable bassin minier, en Tunisie.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/02/112.jpg

La police travaille à Gafsa, hier.

Le policier, Walid Marzouki, a été violemment sorti de sa voiture et tabassé par une foule de jeunes. Il est hospitalisé en réanimation à Gafsa et se trouve dans le coma.

Les manifestants, qui dénonçaient le meurtre de l’opposant Chokri Belaïd, ont aussi incendié un poste de police de la ville après que les forces de l’ordre se sont retirées à l’issue d’affrontements.

La Tunisie a vu les violences se multiplier dans la capitale et plusieurs autres villes depuis l’assassinat de Belaïd, tué par balles mercredi devant sa maison à Tunis. Les violences ont fait depuis un mort dans les rangs de la police.

Presse instable (Agence Faut Payer, 8 février 2013)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , . Bookmark the permalink.