« Briefing informel » du FMI sur la situation économique en Argentine

FMI : l’Argentine refuse d’être évaluée

L’Argentine refuse depuis 62 mois les évaluations économiques que le FMI mène chaque année sur ses 188 États-membres, a indiqué le Fonds aujourd’hui, trois jours avant une réunion de l’institution cruciale pour le pays.

Vendredi, le FMI doit décider d’éventuelles sanctions contre Buenos Aires, accusée depuis plusieurs mois de tronquer ses statistiques sur la croissance et l’inflation.

Le FMI a annoncé avoir eu aujourd’hui un « briefing informel » de ses équipes sur la situation économique en Argentine et précisé que l’évaluation en bonne et due forme du pays accusait « 62 mois de retard ».

L’Argentine, qui tient le FMI pour partie responsable de la faillite du pays en 2001, refuse depuis plusieurs années que des équipes du Fonds évaluent sa politique économique.

Presse en faillite (Agence Faut Payer, 29 janvier 2013)

This entry was posted in General and tagged , . Bookmark the permalink.