[Sasolburg, Afrique du Sud] Serait-ce le devenir des comicos partout ?

Afrique du sud : violentes manifestations contre un redécoupage municipal, deux morts

JOHANNESBURG – Deux personnes ont été tuées mardi lors d’une violente manifestation autour d’un commissariat de police dans une ville industrielle au sud de Johannesburg, dont les habitants rejetaient un projet de redécoupage municipal.

Les manifestants ont attaqué un commissariat et pillé des boutiques dans la localité de Sasolburg, à 85 km au sud de Johannesburg.

La foule a attaqué le commissariat, il y a eu des tirs. Après le retour au calme, le corps d’une personne mortellement blessée a été découvert, a déclaré un porte-parole de la police, Sam Makhele.

Ce porte-parole a affirmé ne pas être en mesure de préciser la nature exacte de ces blessures, provoquées par une balle plastique ou une cartouche classique.

La seconde victime a été tuée par le propriétaire d’une boutique que les manifestants tentaient de dévaliser.

Plusieurs magasins ont été pillés, des biens ont été brûlés.

Les manifestants ont également lancé des pierres sur les voitures de journalistes, blessant au visage une photographe française free-lance qui a été hospitalisée immédiatement, a indiqué à l’AFP un de ses confrères du Times.

La police a tiré des balles en caoutchouc et a utilisé des canons à eau pour disperser les manifestants, venus du bidonville voisin de Zamdela. Ils protestaient contre le projet de regrouper leur bidonville à la municipalité de Sasolburg, qu’ils estiment mal gérée et corrompue.

Près de 180 personnes ont été arrêtées suite à ces violences, selon M. Makhele.

Nous sommes parvenus à mettre fin à cette action avant qu’elle ne cause des dégâts et ne provoque de graves violences, a affirmé un autre porte-parole de la police, Peter Kareli.

Ce mouvement des habitants a conduit le gouvernement à suspendre le projet et à engager des discussions avec les intéressés.

Un analyste politique, Peter Montaldo, s’est dit inquiet du fort accroissement des violences dans le pays. Le fait que la violence puisse monter en puissance sur des sujets d’apparence mineure montre le niveau des tensions sociales dans le pays, a-t-il dit.

Les problèmes du redécoupage des municipalités provoquent souvent des violences en Afrique du sud. Cela avait donné lieu à des incidents mortels en 2007 dans la ville de Khutsong (nord-ouest).

Leur presse (Agence Faut Payer, 22 janvier 2013)

This entry was posted in General and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.