Scie-lodarité avec la lutte anti-THT

L’appel à actions décentralisées de l’assemblée anti-THT et antinculéaire du Chefresne (Manche/Cotentin) a été entendu.

Aussi, dès l’annonce du bucheronnage d’arbres au bois auparavant occupé, nous nous sommes apprêté-e-s.

C’est par le biais de la scie à métaux que nous avons souhaité exprimé notre solidarité avec la lutte antinucléaire du Cotentin. C’est à une ligne THT, comme nos ami-e-s de l’ouest, que nous nous sommes attaqué-e-s ici, dans l’est.

Ainsi, nous avons mis à mal un de ces pantins métalliques reliant la centrale nucléaire de Fessenheim à la région parisienne en passant par Nogent-sur-Seine.

« Lequel ? » nous direz-vous. À RTE de découvrir LESquelS (avant qu’il ne tombe) !

Mettront-ils un jour un flic sous chaque pylône comme dans certains lieux du Cotentin ?

Scie-lodarité !

Des antinucléairEs du 55, 21 janvier 2013

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , . Bookmark the permalink.