Émeutes de chômeurs

Des poubelles et des pneus brûlés en protestation dans un quartier de Melilla (colonie espagnole au Maroc)

Un groupe de personnes en majorité des jeunes ont édifié des barricades et brûlé des poubelles et des pneus dans un quartier périphérique de Melilla, en signe de protestation contre leur exclusion des listes des plans emplois qui ont été établies mis en décembre et janvier dans cette ville.

Selon les informations de l’agence Efe, de source policière, à environ 18h50, un groupe d’individus a mis le feu à plusieurs conteneurs de poubelles à Cañada de Hidum entraînant la coupure de la route.

Plusieurs patrouilles de police et de pompiers ont été dépêchées sur les lieux afin de disperser les protestataires, ce qui a obligé à fermer les accès au quartier.

En octobre 2010, des dizaines de personnes ont pris part à des troubles et des incidents dans ce même quartier, également suite à leur exclusion des plans emplois.

Traduit de l’espagnol (leur presse, ABC.es, 17 janvier 2013)

 

La Gendarmerie intervient dans une émeute de « chômeurs » à Ma’an (Jordanie)

Les forces de gendarmerie sont intervenus ce jeudi pour disperser des émeutiers dans le gouvernorat de Ma’an, sud du pays, ceux-ci protestaient contre les promesses non tenues d’employer plus de 200 travailleurs locaux.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/01/015.jpeg

Des groupes épars de jeunes gens manifestaient et s’ameutaient dans la ville de Ma’an en protestation contre le refus du Vocational Training Institute d’employer plus de 200 jeunes gens de la ville ayant obtenu leurs diplômes par cet institut.

Les jeunes gens déclaraient que des emplois leur avaient été promis après la période d’essai, et qu’ils protestaient à cause de cela depuis plusieurs mois. Des dizaines de personnes ont mis le feu à des pneus en pleine ville et protestaient dans la rue du Roi Hussein.

Les forces de gendarmerie ont été déployées afin de protéger les édifices publics et prendre toute mesure pour éviter l’escalade de la violence. Les protestataires ont lancé des cocktails molotov sur les forces de sécurité alors que celles-ci faisaient usage de lacrymogènes pour disperser la foule.

Traduit de l’anglais (leur presse, en.AmmonNews.net, 17 janvier 2013)

This entry was posted in Luttes des chômeurs et précaires and tagged , , , . Bookmark the permalink.