[Tours] Feux du maire

Tours – Les vœux du maire perturbés à Sainte-Radegonde

Lundi soir, Jean Germain entamait sa traditionnelle tournée des vœux dans les quartiers de Tours, à la salle des fêtes de Sainte-Radegonde. Une cérémonie perturbée par une poignée de manifestants d’extrême gauche (moins d’une dizaine), engagés notamment pour les sans-papiers, venus reprocher au sénateur-maire socialiste « les promesses non tenues » du gouvernement Ayrault, mélangeant la question de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le problème des sans-logis et le conflit qui oppose la municipalité à des squatters installés sans autorisation au Projet 244.

Le dialogue avec les élus s’avérant impossible – Frédéric Thomas, président du conseil général, était également présent – le sénateur-maire décidait de suspendre cette cérémonie des vœux, suivie par une centaine de personnes.

Après intervention de la police nationale pour évacuer les éléments perturbateurs, le cours de cette soirée devait reprendre normalement avec une demi-heure de retard. Qu’en sera-t-il lors des prochaines séances de vœux programmées dans les jours à venir ? « Le calendrier prévu est maintenu », explique le cabinet du maire qui annonce toutefois une « vigilance accrue » en matière de filtrage aux entrées.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (LaNouvelleRepublique.fr, 16 janvier 2013)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Les révoltes des migrants, Luttes du logement and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Tours] Feux du maire

Comments are closed.