[Le peuple veut une nouvelle révolution] Élargissement des 14 de Siliana

Tunisie : Des détenus libérés suite aux événements de Siliana

Le tribunal militaire du Kef a décidé aujourd’hui jeudi 13 décembre la libération provisoire de 14 personnes, détenues depuis avril 2011 suite aux évènements de Siliana.

La justice ayant accédé à la demande du comité de défense, la prochaine séance du procès a été renvoyé au 17 janvier 2013.

Le groupe de citoyens de Siliana qui comparaît devant la justice militaire au Kef doit s’expliquer au sujet des actes de violence commis en avril 2011.

À noter que l’examen de l’affaire de Tajerouine, où onze personnes sont accusées, a elle été reportée au 7 mars 2013.

Presse contre-révolutionnaire (Espace Manager, 13 décembre 2012)


(…) Après 18 mois de détention, le dossier a révélé qu’il n’y avait pas de preuves, selon les dires de [l’avocat de la défense] Me [Abdessattar] Ben Moussa [à Mosaïque FM], et que les détenus avaient été forcés d’avouer ce qui leur a été reproché.

Presse contre-révolutionnaire (Business News, 13 décembre 2012)


(…) La libération de ces détenus était l’une des principales revendications des manifestants de Siliana lors des manifestations qui ont paralysé la ville entre le 27 novembre et le 1er décembre dernier. La violente répression policière a fait plus de 200 blessés selon plusieurs ONG, parmi lesquels un grand nombre de personnes atteintes par des tirs de chevrotine au visage et dans le dos.

Après le limogeage du gouverneur de Siliana, la principale demande des habitants de la région, l’élargissement de ces détenus est la seconde revendication satisfaite par les autorités dans le but visiblement d’apaiser les tensions et les ressentiments encore forts chez les citoyens de Siliana.

Presse contre-révolutionnaire (Rached Cherif, Nawaat, 14 décembre 2012)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , . Bookmark the permalink.