[Notre-Dame-des-Landes] « Je ne suis pas un danger public, je ne vois pas pourquoi on m’exclurait du département »

Nantes. Le procès d’une militante anti-aéroport renvoyé au 14 décembre

La jeune femme de 35 ans poursuivie pour avoir jeté des pierres sur les forces de l’ordre mercredi [7 novembre], à Vigneux-de-Bretagne, sera jugée le 14 décembre prochain. Cette opposante au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, qui avait participé à la construction de barrages sur une route départementale, a demandé un délai pour préparer sa défense.

D’ici là, elle a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître et de séjourner en Loire-Atlantique. « Je ne suis pas un danger public, je ne vois pas pourquoi on m’exclurait du département », a-t-elle expliqué au tribunal. Tout en ajoutant qu’elle « respecterait la décision ».

Publié par des larbins de la maison Poulaga (Ouest-France.fr, 9 novembre 2012)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , , . Bookmark the permalink.