[Troïka=RCD] Troïka dégage !

Anniversaire du 23 octobre : Manifestations de protestation dans les régions intérieures

Plusieurs régions de l’intérieur ont organisé des manifestations de protestation à l’occasion de l’anniversaire du 23 octobre qui coïncide avec la date des élections de l’ANC jugée les plus démocratiques et transparentes post-révolutionnaires.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/0516.jpg

Ces manifestations ont été en majorité marquées par la séchage des cours dans plusieurs établissements scolaires, ont rapporté des sources concordantes.

À Sousse, outre les élèves qui ont tenté une marche vers le centre ville, une manifestation a été organisée devant le siège de l’UGTT réclamant la satisfaction des revendications de l’opposition, à savoir une légitimité consensuelle et l’établissement d’une feuille de route claire des échéances de la transition démocratiques.

À Monastir, Nabeul, Sidi Bouzid, Le Kef et dans d’autres régions des mouvements de protestation ont été organisés pour exprimer leur insatisfaction à l’égard de la situation qui prévaut dans le pays notamment les tiraillements entre les différents protagonistes politiques.

Aucun signe de festivité n’a été signalé dans les régions intérieures contrairement à la capitale Tunis où des partisans d’Ennahdha ainsi que des membres des ligues de protection de la révolution ont organisé des manifestation devant le siège de l’ANC.

Publié par des ennemis de la révolution (Tunisie Numérique, 23 octobre 2012)


Des Lycéens du Kef crient leur ras-le-bol

Plusieurs élèves de certains lycées au Kef ont refusé de rejoindre, mardi 23 octobre les salles de classe, préférant manifester leur ras-le-bol en dehors des établissements, ont rapporté des sources de TuniseNumerique.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/0420.jpg

Selon ces sources, ces élèves ont scandé des slogans hostiles au gouvernement et appelant à renverser le régime en place.

Aucune intervention des forces de sécurité n’a été signalée, d’après ces sources qui précisent que certains autres établissements dans la ville ont poursuivi normalement leurs cours.

Publié par des ennemis de la révolution (Tunisie Numérique, 23 octobre 2012)


Photo du jour : Les Tunisiennes et l’art de se foutre de la gueule de la troïka

On l’a dit et redit, les Tunisiennes ont le sens du courage bien développé. Celui de l’ironie aussi.

Ce cliché pris, aujourd’hui mardi 23 octobre 2012, le montre bien. Sur ces pancartes, elles ont repris les slogans les plus célèbres chantés à la gloire de l’ancien régime pour changer Ben Ali et le RCD par la troïka.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/0223.jpg

On peut notamment lire « Avec la troïka, relevons les défis », « Merci à la troïka, artisane du changement », « La troïka est mon choix et je ne le changerai pas », « Allah wahad Allah wahad, la troïka ma kifha had », etc.

Les pancartes ont été signées « Le bendir bleu ».

Il s’agit là d’une réaction aux appels lancés par les partis au pouvoir pour soutenir la légitimité du gouvernement et de la troïka.

Une légitimité qui a officiellement pris fin hier à minuit, chose que contestent les dirigeants du pays qui se relaient pour critiquer et dénigrer tous ceux qui disent le contraire.

Publié par des ennemis de la révolution (Business News, 23 octobre 2012)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites, La révolution tunisienne and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.