[Opérations d’expulsion des lieux occupés sur la ZAD] Manifestation spontanée à Saint-Affrique

Saint-Affrique. Manifestation spontanée contre les expulsions

Hier, à 14 heures, une douzaine de citoyens de gauche et d’extrême gauche a mis en place une manifestation spontanée place de la Liberté, en centre ville de Saint-Affrique, pour réagir aux expulsions menées la veille à Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/0416.jpg

Banderoles en main, une douzaine de manifestants portent sur la place publique leurs critiques du gouvernement socialiste.

À 30 km au nord de Nantes, 500 gendarmes et CRS ont expulsé 150 squatteurs militants contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Une structure destinée à remplacer en 2017 l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique situé au sud de l’agglomération.

Ce projet a été validé par l’état et les collectivités locales socialistes de Loire-Atlantique, mais il reste contesté localement par des agriculteurs et des anarchistes venus s’y installer, ainsi que nationalement par Europe-écologie-Les Verts, le Parti de gauche et le Modem.

« En manifestant aujourd’hui de manière spontanée, nous voulons simplement signaler au sénateur-maire socialiste de Saint-Affrique, à sa municipalité, à ses adjoints socialistes, que leurs camarades font des choses inadmissibles autour de Nantes, tant en termes de Droit de l’Homme, avec des expulsions sans relogement, que d’urbanisation des terres agricoles », explique Pascal Lombard. Et de dénoncer « l’urbanisation galopante » en citant un chiffre de l’association Terre de liens : « 160 ha de terres agricoles sont urbanisées chaque jour en France. à Notre-Dame-des-Landes, l’aéroport va prendre 2000 ha de terres ».

Gdalia Roulin, une autre manifestante, dénonce, elle, « une chasse aux Roms qui était déjà pratiquée par le gouvernement d’avant : c’est la même politique de coercition ».

Leur presse (Benoît Garret, LaDepeche.fr, 18 octobre 2012)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Opérations d’expulsion des lieux occupés sur la ZAD] Manifestation spontanée à Saint-Affrique

  1. bernard says:

    Depuis cette action, on a aussi vu passer un message dans les journaux locaux sur la « vandalisation » d’un local du PS…
    voir http://www.midilibre.fr/2012/10/19/le-local-de-la-section-millavoise-du-parti-socialiste-vandalise,580660.php

    Le local de la section du Parti socialiste vandalisé
    JÉRÉMY BEAUBET
    19/10/2012, 15 h 05 | Mis à jour le 19/10/2012, 20 h 35
    5 réactions

    « Ce qu’ils ont fait là est idiot. Nous sommes en démocratie, on débat avec le verbe, pas avec des machettes. » Hier soir, à Millau, le représentant de la section locale du PS, Georges Glandières, s’est dit profondément « scandalisé » par les actes de vandalisme qui ont été perpétrés sur la devanture du local des socialistes, situé au 12 rue des Jacobins.

    Selon nos informations, les faits ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi. Les auteurs ont saccagé la double porte vitrée de la permanence, très vraisemblablement à l’aide d’une machette. Ils ont également pris le temps d’accompagner leur forfait d’un immense tag sur la façade signé “Zad” et intitulé “Solidarité avec Notre-Dame-des-Landes” (*).

    La police a été alertée et s’est rendue sur les lieux pour établir les premières constatations. De son côté, Georges Glandières nous a indiqué que le PS allait déposer une plainte contre X pour ces dégradations politiquement connotées. « Je ne vois pas pourquoi la section locale serait responsable des choix politiques pris dans une autre région que la nôtre, a-t-il déclaré. Qu’on soit pour ou contre la création de cet aéroport est une chose, on peut en discuter. Mais ça ne justifie pas d’en venir à de tels actes de vandalisme ».

Comments are closed.