[Marseille] Le mois d’octobre au Seul Problème

Tu te glisses dans l’ombre de peur que ton image ne se fixe, gelée dans les grands rayons de la vie, engluée dans les cases qu’on a définies pour toi.

Tu équeutes les tiques qui t’attaquent et te collent des étiquettes d’éthique étatique.

Tu te sens de là mais aussi d’ailleurs et, là, on te rattrape vite pour te dire où tu te trouves.

Et tu t’arraches et tu navigues à la frontière de toutes définitions jouissant de la complexité magique des mots.

C’est le moi de la schizophrénie au Seul Problème, deux pour le prix d’un :

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/032.jpg

This entry was posted in Rendez-vous and tagged , . Bookmark the permalink.