[Orbe, Suisse] Vive la belle !

Nord vaudois : Les cinq évadés d’Orbe toujours en cavale

La police est toujours à la recherche des détenus qui se sont évadés de la prison de la Croisée, à Orbe, lundi.

« Les cinq jeunes détenus en cavale depuis lundi n’ont pas encore été retrouvés. La police continue ses recherches. Cela peut prendre du temps. » Philippe Jaton, porte-parole de la gendarmerie vaudoise, n’en dira pas plus.

N’empêche, l’évasion soulève tout une série de questions. Certaines personnes s’inquiètent de la dangerosité de ces prisonniers et d’autres se demandent s’il n’aurait pas été plus facile de les retrouver si leur photo avait été publiée dans les médias.

Ces questions ont été examinées par les responsables du Service pénitentiaire du canton de Vaud. « Notre service a évalué la dangerosité des personnes évadées. En regard des délits commis, vols et infractions à la loi sur les stupéfiants, ils ne représentent pas une menace pour autrui. Nous avons donc décidé de préserver leur sphère personnelle, dont une violation n’est pas anodine pour la personne. Nous aurions agi différemment avec un violeur ou un meurtrier », commente Anthony Brovarone, porte-parole du Service pénitentiaire.

Les cinq fuyards sont d’origine albanaise ou kosovare. Ils ont pris la poudre d’escampette lundi matin en passant par les toits du pénitencier.

Publié par des matons par procuration (Pierre Blanchard, 24heures.ch, 1er août 2012)

This entry was posted in Beau comme une prison qui brûle and tagged , . Bookmark the permalink.