[Rouen] France Terre d’Asile et l’Aide sociale à l’enfance travaillent

Les drôles d’orientations de France Terre d’Asile et de l’ASE de Rouen

Un mineur isolé africain, primo-arrivant dont la minorité est contestée sans preuve par France Terre d’Asile, a été « sorti » manu militari des locaux de France Terre d’Asile Rouen, alors qu’il était en plein désespoir, hurlait qu’il avait seize ans et refusait de quitter les lieux sans avoir de solution d’hébergement La cerise sur le gâteau, est que France Terre d’Asile a appelé la PAF pour le faire embarquer.

Ça ne s’arrête pas là : Lorsqu’il a tenté de s’adresser directement aux services de l’aide sociale à l’enfance de Rouen pour être pris en charge, fort heureusement accompagné, on l’a prié d’attendre avant d’être reçu. Lui et l’accompagnant on dû s’enfuir des locaux de l’ASE, la PAF ayant été appelée, et étant susceptible d’arriver sur les lieux dans les dix minutes.

Donc ce jeune est dans la rue au risque de se faire « rafler », car il n’y a pas de place au 115, il a été orienté vers un avocat, le TA va se prononcer  pour établir si il relève de l’ASE ou non, si c’est ok il sera pris en charge par l’ASE dans les 48 heures. Il ne sera pas tiré d’affaire pour autant, puisqu’un certain nombre de mineurs isolés étrangers relevant de l’ASE croupissent dans un hôtel miteux près de la gare de Rouen (qui accessoirement fait hôtel de passe la nuit) avec des sandwiches pour tout repas, et un vague passage d’éducateurs de l’ASE. S’il est refusé par l’ASE, il aura une OQTF.

Ce garçon a besoin de soins psychologiques, il est totalement désemparé et ne parvient pas à exprimer ce qu’il a vécu avant. Ce pays de COLLABOS de droite comme de gauche est à gerber !!

Liste de discussion du réseau Résistons Ensemble, 20 juillet 2012

Ce contenu a été publié dans Les révoltes des migrants, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [Rouen] France Terre d’Asile et l’Aide sociale à l’enfance travaillent

  1. Nsk dit :

    J’habite sur Rouen. Si il y a besoin d’hébergement, je peux peut-être bien donner un coup de main j’ai une chambre de libre chez moi. Ecrivez moi pour une rencontre afin de pouvoir en parler

Les commentaires sont fermés.