[Savoir-vivre] Du bon usage des véhicules de police

Nice : ils urinent dans la voiture de police et finissent au poste

Quatre « plaisantins » de 17 à 20 ans ont forcé une voiture de la police municipale de Nice pour s’y soulager… Repérés par les caméras de surveillance, ils ont fini au commissariat.

« C’était juste un délire », ont déclaré les joyeux drilles aux policiers. La mauvaise blague les a en tout cas conduits directement au poste de police.

Il est 1h15 du matin, dans la nuit de mercredi à jeudi. Depuis le centre de supervision urbain, un opérateur observe le comportement suspect de plusieurs individus à proximité d’une voiture de la police municipale, juste en bas des locaux de l’avenue Borriglione.

Une patrouille est appelée à se rendre sur place. Mais les quatre loustics ont déserté les lieux. Guidée par les caméras du CSU, la patrouille parvient à les intercepter à quelques pâtés de maisons de là.

Tout le monde se rend alors place du Général-de-Gaule où se trouve la voiture de police. Là, les policiers constatent que la portière a été forcée et des traces d’urine à l’intérieur du véhicule.

Les quatre plaisantins, âgés de 17 à 20 ans et domiciliés à Nice et Cannes, ont été conduits, de facto, à Auvare. Où il n’est pas sûr que leur sens de l’humour a fait des émules…

Leur presse (NiceMatin.com, 27 avril 2012)

This entry was posted in Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , . Bookmark the permalink.