[Pink bloc parisien le 1er mai] Fausse travailleuse, faux travailleur, debout !

FAUSSE TRAVAILLEUSE, FAUX TRAVAILLEUR, DEBOUT !

Voile, kippa, casquette ou burqa, tu n’en fais pas tout un plat ; Ton identité n’est toujours pas nationale.

Régularisation massive des sans-papierEs et droit de vote des étrangerEs à toutes les élections, ça te fait bander.

La présomption de légitime défense pour les policiers, ça te fait vomir.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1335611048.jpg

L’égalité des droits, ça ne se discute pas ; disposer librement de ton corps, ça te fait jouir.

Mettre sous surveillance les traders et les banquiers, ça te fait mouiller.

Tu ne kiffes pas trop la France qui souffre et se lève tôt, tu es plutôt exploitéE, précaire, chômeurE, bref, unE fauxSSE travailleurE.

Un revenu d’existence, indépendant du vrai travail, ça te fait rêver.

L’argent que tu as cotisé doit revenir à la santé, à l’éducation, aux retraites, aux allocs chômage et autres solidarités sociales.

Avec la Grèce, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, … on annule la dette, on rétablit les retraites, on revalorise les salaires et on fait la fête !

Retrouve le PINK BLOC DES TRANS, GOUINES ET PÉDÉS FÉMINISTES à la manifestation parisienne du 1er mai des faux travailleurs, MARDI À 16H30 DEVANT L’INSTITUT DU MONDE ARABE (angle quai de la Tournelle, boulevard Saint Germain, métro Jussieu ou Sully-Morland).

Et puisque, il y a 70 ans, Pétain a tenté de transformer la journée de lutte du 1er mai en fête du travail [Voir le billet de Pascal Riché sur rue89 : « Vrai travail » and co. Au secours, Pétain revient !], reprenons la rouge églantine : amène ta fleur !

Facebook / Infozone, 28 avril 2012

This entry was posted in Luttes LGBT and tagged , . Bookmark the permalink.

4 Responses to [Pink bloc parisien le 1er mai] Fausse travailleuse, faux travailleur, debout !

  1. colporteur says:

    Sur le site recommandé par Délia, une vraie manipulation, avec l’OPA de la campagne de l’ancien ministre de la formation professionnelle de Jospin, c’est à dire des apprentis payés à 17% du SMIC

    sinon, à nouveau et pour de bon, l’url de « L’idéologie est la première arme des exploiteurs »
    http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6132

  2. colporteur says:

    Qualifier un pastiche de « faux » n’est pas le meilleur moyen d’en saisir le sel.
    On doit parfois s’affranchir de la formule de Debord dans La critique de la société du spectacle (« le vrai est un moment du faux « ), pour constater que le faux révèle et dit le vrai (par exemple la vente d’un faux tableau dit la vérité de l’art en tant qu’il se conçoit comme valeur monétaire), en tant qu’il est un acte plutôt qu’un discours.
    Ainsi la fiction peut-elle saisir une réalité qui pourtant l’excède (exemple bateau, s’cusez, Kafka sur la bureaucratie).
    Sur l’origine et la signification du Premier mai, un plaisant papier informé :
    http://lemoinebleu.blogspot.fr/2012/03/haymarket-en-concert.html

    Sur l’idéologie du travail, comme l’austérité qui vient à toute chance ici d’être socialiste, un article du journal de chômeurs et précaires Cash, publié après 5 ans de pouvoir de gauche en 1986 : « L’idéologie est la première arme des exploiteurs »http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6132, vous pourrez sur cette page également entendre un vieux tube, « Fier de ne rein faire ».

  3. Pingback: [Pink bloc parisien le 1er mai] Fausse travailleuse, faux travailleur … - Le Blog des People » Le Blog des People

  4. Délia says:

    Cette affiche est un faux, une contrefaçon, une manipulation, et j’aimerai bien savoir pourquoi et par qui elle a été faite, car les preuves de la Lepénisation et de la Pétainisation de Sarkozi existent à foison….
    Pourquoi en faire une fausse si ce n’est pour se discréditer????
    La vraie affiche est ici :
    http://chan.archivesnationales.culture.gouv.fr/sdx-222-chan-pleade-1/pl/toc.xsp?id=FRDAFANCH0098_72AJ_d0e24178&qid=sdx_q0&fmt=tab&idtoc=FRDAFANCH0098_72AJ-pleadetoc&base=fa&n=11&ss=true&as=&ai=

Comments are closed.