[Vive le van, Vive le van, Vive le vandalisme / Charente] La LGV ne passera pas

Vandalisme sur le chantier LGV à Roullet-Saint-Estèphe : 14 engins à l’arrêt

Quatorze engins sur 15 stationnés vandalisés. Des câbles électriques et de graissage sectionnés. De la terre dans les réservoirs. Ce week-end, entre vendredi midi et dimanche après-midi, les engins œuvrant sur le chantier de la LGV, à Roullet, ont été victimes d’un raid de vandales. Bêtise gratuite ? Vengeance d’anti-LGV ?

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1334648378.jpg

Les câbles électriques et les conduits de graissage ont été sectionnés

Une enquête de gendarmerie a été ouverte, menée par la communauté de brigades de Blanzac et la brigade de recherches d’Angoulême.

Leur presse (CharenteLibre.fr, 17 avril 2012)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Luttes des transports and tagged . Bookmark the permalink.