[Tunisie] Nouvelles de la révolution

Tunisie – Violences à Kasserine suite à l’immolation par le feu d’un jeune homme

Des violences ont éclaté, vendredi 13 avril 2012, après la prière, à Kasserine, suite à l’immolation par le feu d’un jeune homme en protestation quant à sa condition sociale, selon la TAP.

Ainsi, un groupe d’individus a brûlé des pneus au croisement de la route menant à la cité Ezzouhour, suite à des altercations avec les forces de l’ordre qui ont essayé de séparer les protestataires.

Le jeune homme a été transporté d’urgence à l’hôpital régional de Kasserine. Son état est actuellement stable, selon une source médicale.

Le calme est revenu dans la ville suite à l’intervention d’un groupe de citoyens ainsi que des agents des forces de l’ordre originaires de la région qui ont discuté avec les protestataires en leur promettant de chercher des solutions à leurs problèmes.

Publié par des ennemis de la révolution (Business News, 13 avril 2012)


Tunisie – Une mosquée profanée à la Mahdia

L’imam Ghassen Ayeb a déclaré sur les ondes de Shems FM qu’un groupe « d’extrémistes » s’est introduit, vendredi 13 avril 2012, dans une grande mosquée de Mahdia entre les prières d’Assobh et d’Al Dhohr et a profané la mosquée.

Selon ses dires, ces individus auraient déposé des déchets humains dans la mosquée, alors qu’aucun fidèle n’était présent sur les lieux.

L’imam précise, par ailleurs, qu’une enquête est ouverte pour dévoiler l’identité de ces individus.

Publié par des ennemis de la révolution (Business News, 13 avril 2012)


Tunisie – Grève ouverte et suspension des cours à la faculté de Kairouan

Des violences ont eu lieu à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Kairouan (située dans la ville de Raqqada), suite à l’annonce des résultats des examens du premier semestre, selon des médias de la place.

Les cours ont été suspendus, vendredi 13 avril 2012, momentanément : les enseignants et le personnel administratif sont entrés en grève ouverte, pour protester contre ces violences.

En effet, Taïeb Daâdoucha, membre de l’administration de la faculté a été sauvagement agressé (par une quarantaine de personnes) alors que Radhouane Enhari, SG de la faculté a été agressé, insulté et menacé de mort.

Publié par des ennemis de la révolution (Business News, 13 avril 2012)


Tunisie – Condamnations des individus arrêtés dans les violences d’El Ktar

Les 11 individus, arrêtés pour actes de violences lors des mouvements de contestation qui ont eu lieu à El Ktar Gafsa le 9 avril 2012 et qui ont causé, entre autres, l’incendie d’un poste de police et d’un bus de la CPG (lire notre article à ce sujet), ont comparu, hier jeudi 12 avril 2012, devant le Tribunal de première instance de Gafsa.

Après délibérations, trois d’entre eux ont été condamnés à 7 mois de prison ferme, un à 3 mois de prison avec sursis alors que les sept autres ont été acquittés, selon Shems Fm.

À l’annonce de la sentence, les membres des familles des détenus ainsi que d’autres citoyens réunis depuis le matin devant le tribunal pour réclamer leur libération, et dont certains avait entamé une grève de la faim un jour auparavant, ont contesté vivement ce jugement entraînant quelques débordements maitrisés par les agents de l’ordre.

Publié par des ennemis de la révolution (Business News, 13 avril 2012)


Sit-in des commerçants à Monastir suite à la saisie de 8 tonnes de fruits et légumes

8 tonnes de fruits et légumes, réparties en 4,5 tonnes de tomates, 2,5 tonnes d’haricots et 1 tonne de petits pois ont été confisqués à Médenine. Ces marchandises étaient destinées clandestinement, selon Mosaïque FM, au marché libyen où elles devraient être vendues.

Des commerçants de la région de Bekalta, propriétaires de ces marchandises confisquées, ont entamé, vendredi 13 avril 2012, un sit-in devant le marché de gros des légumes à Monastir et demandent à rencontrer le gouverneur et récupérer leurs marchandises.

Publié par des ennemis de la révolution (Business News, 13 avril 2012)


Des Tunisiens résidents en France manifestent contre les violences policières du 9 avril

Des Tunisiens résidents en France se sont rassemblés, jeudi 12 avril 2012 à Paris, pour manifester leur solidarité avec les victimes des violences policières du 9 avril, selon le journal Courrier de l’Atlas.

Ces manifestants ont, en effet, répondu présents à l’appel de certaines associations et organisations politiques de l’immigration en France. Ces dernières avaient appelé à un rassemblement devant l’ambassade de Tunisie pour protester contre la répression des forces de l’ordre et des milices, exercée à l’encontre des manifestants sortis le 9 avril pour célébrer la fête des martyrs dans l’avenue Habib Bourguiba.

Publié par des ennemis de la révolution (Business News, 13 avril 2012)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.